TGCC annonce son introduction en bourse après le feu vert de l’AMMC

| Le 20/11/2021 à 10:08
L'opérateur de la construction et du BTP, TGCC, a annoncé avoir obtenu le visa de l'AMMC pour son introduction en bourse avant la fin de l'année. Le montant de l'opération est de 600 MDH. Détails.

2021 s’achèvera sur une bonne note pour la place boursière marocaine. L’AMMC vient de donner son feu vert à l’opérateur de la construction et du BTP TGCC pour s’introduire en bourse.

Un communiqué de l’opérateur, diffusé ce samedi 20 novembre, précise que « cette opération d’un montant de 600 millions de dirhams ». Ce qui représente 13,94% du capital social après l’Opération.

L’opération porte sur ;

– Une cession partielle (2.205.890 actions) des titres détenus par le fonds MCIIC, géré par Mediterrania Capital Partners (MCP) société de capital-investissement pour un prix par action de 136 dirhams soit un montant global de 300.001.040 de dirhams.

– Une augmentation de capital social en numéraire par émission de 2.205.890 actions à un prix de souscription par action de 136 dirhams, soit 10 dirhams à titre de nominal et 126 dirhams à titre de prime d’émission.  L’apport total de l’augmentation de capital sera d’un montant de 300.001.040 dirhams, dont 22.058.900 dirhams à titre de nominal et 277.942.140 de dirhams à titre de prime d’émission. Cette augmentation vise à accompagner la croissance et le développement de TGCC pour un montant de 300 MDH.

Quelques détails de l’opération

La période de souscription est prévue du 29 novembre 2021 au 03 Décembre 2021 à 15h30 inclus. La date de cotation des actions nouvelles est, quant à elle, prévue pour le 16 décembre 2021.

Peuvent souscrire à l’opération :

– Personnes physiques résidentes ou non résidentes, de nationalité marocaine ou étrangère ;

– Personnes morales de droit marocain ou étranger n’appartenant pas aux catégories d’investisseurs qualifiés tels que définis par l’article 3 de la loi n°44-12 et par l’article 1.30 de la circulaire de l’AMMC n°03/19 et justifiant de plus d’une année d’existence à la date de la souscription ;

– Investisseurs qualifiés de droit marocain tels que définis par l’article 3 de la loi n°44-12 et l’article 1.30 de la circulaire de l’AMMC n°03/19, hors OPCVM monétaires et obligataires court terme ;

– Investisseurs qualifiés de droit étranger tels que définis par l’article 1.30 paragraphe (c) de la circulaire de l’AMMC n°03/19.

Qui est TGCC ?

Opérateur dans le BTP et la construction depuis plus de 30 ans, TGCC compte à son actif la réalisation de nombreux grands ouvrages d’infrastructure tels que des aéroports, des gares, des stades.

Il a également réalisé des tours de bureaux et/ou d’habitation, des resorts touristiques, des infrastructures hospitalières ou encore des complexes intégrés et des bâtiments à usage industriels.

TGCC opère également en Afrique Subsaharienne notamment en Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Gabon.

Selon sa note d’introduction, l’opérateur a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 2,28 MMDH en baisse de 25% par rapport à 2019 (3 MMDH), à cause de la crise sanitaire.

Il prévoit de terminer l’année 2021 avec un chiffre d’affaires de 3,7 MMDH.

lire aussi
  • | Le 16/5/2022 à 18:17

    Fitch Ratings maintient sa note « BB+ » sur la dette souveraine marocaine

    L’agence de notation américaine Fitch Ratings a maintenu sa note de défaut des émetteurs en devises étrangères à long terme du Maroc à ‘BB+’ avec des perspectives stables. Elle anticipe une hausse de la dette et du déficit budgétaire en 2022 à cause du climat économique maussade, de la hausse des matières premières. Néanmoins, le royaume dispose de fondamentaux macroéconomiques stables, notamment au niveau de sa dette dont les trois quarts sont libellés en dirhams.
  • M.Ett | Le 16/5/2022 à 18:17

    Creusement du déficit de liquidité bancaire et hausse des taux obligataires

    Le marché monétaire connait un creusement de la liquidité bancaire. Cette tendance contribue à la poursuite de la hausse des taux sur le marché obligataire. Un expert du marché, joint par LeBoursier, apporte des explications et livre ses prévisions.
  • | Le 16/5/2022 à 9:30

    Managem : le chiffre d'affaires explose au premier trimestre 2022 à 2,8 MMDH

    Le groupe a bénéficié de la bonne dynamique des cours des métaux, surtout du Cobalt et du Cuivre. 33% du chiffre d'affaires trimestriel provient de la contribution de l'Or de la mine de Tri-K en Guinée. La production d'Argent a également augmenté. Le groupe annonce le lancement des travaux de construction du projet cuprifère de Tizert.
  • | Le 15/5/2022 à 16:47

    Les bénéfices de la cote devraient progresser de 8,6% à 29 MMDH cette année (BKGR)

    En 2022, la société de recherche anticipe une hausse de 6,7% des revenus de la cote à 241 MMDH porté par une amélioration de la dynamique commerciale du segment Financier et Industriel. La profitabilité sera tirée vers le haut par les Banques grâce à la baisse constante du coût du risque et par les acteurs pétroliers et gaziers. La masse des dividendes est anticipée en légère hausse de 2,5% à 19,7 MMDH.