Stroc Industrie : Forte hausse du cours et des volumes échangés depuis quelques semaines

B.B | Le 4/11/2021 à 19:59
Dans une conjoncture toujours compliqué, le groupe affiche des performances boursières décorrélées de ses réalisations. Depuis le début de l’année Stroc enregistre la plus forte hausse sur la place avec une croissance de 251% en YTD. Une hausse spectaculaire en partie conduite par des réalisations semestrielles encourageantes mais qui n’est pas entièrement explicable.

Coté en bourse depuis 2011, le groupe Stroc Industrie est sous sauvegarde judiciaire depuis 2018. Cette procédure avait été demandée par la société elle-même à cause de difficultés financières qu’elle n’était pas en mesure de surmonter et qui allaient à terme, la mener à la cessation de paiement.

Depuis, la société est encore dans une situation financière compliquée et fait l’objet de réclamations persistantes de ses créanciers. Mais sur le plan boursier, un phénomène récent de hausse du cours s’observe. Une donne pour le moins étonnante.

Une situation financière et judiciaire difficile

Fin juillet 2021, le tribunal de commerce de Casablanca a rejeté la demande d’anciens salariés, créanciers de Stroc Industrie, visant à annuler le plan de sauvegarde de la société cotée en bourse. Une source bien informée expliquait alors à LeBoursier et Médias24 : « Stroc Industrie a, après l’ouverture du dossier, versé les sommes dues à ses anciens salariés. Ils n’avaient aucune raison de poursuivre la procédure. Le tribunal a donc rejeté la demande ».

Le 21 octobre, une seconde demande de résolution du plan de sauvegarde. Cette dernière a été déposée par la société créancière Sinpec. Il est reproché au groupe de ne pas avoir honoré les entreprises créancières, hormis les anciens salariés du groupe.

A noter que Stroc Industrie est la première entreprise à avoir bénéficié de la procédure de sauvegarde judiciaire au Maroc. Elle dispose d’un délai de cinq ans pour exécuter son plan de sauvegarde, validé par le tribunal de commerce de Casablanca le 9 mai 2019.

Mais malgré cette situation tendue pour le groupe, une forte hausse du cours est visible depuis quelques semaines et ne semble pas s’arrêter.

Une curieuse flambée en bourse

Des 75 valeurs cotés à la bourse de Casablanca, Stroc Industrie est paradoxalement celle qui connait la plus forte hausse en bourse depuis le début de l’année. La valeur a explosé à la cote, passant de 19,69 dirhams le titre au 5 janvier 2021 à 69,09 dirhams le titre à la clôture de la séance du 3 novembre. Il s’agit d’une hausse de 251% en YTD. Le titre est désormais à son plus haut depuis 5 ans.

Source : leboursier.ma

Si la valeur est globalement illiquide et que peu d’échanges peuvent fortement impacter à la hausse son évolution de cours, il faut préciser que cette hausse fulgurante s’est également traduite par une augmentation significative dans les volumes échangés.

Source: Bourse de Casablanca

Pour une source de la place, l’ascension du cours de Stroc Industrie est probablement engendrée par le sursaut dans les performances affichées au premier semestre 2021. « Le groupe est en procédure de sauvegarde judiciaire depuis un certain temps. Cette procédure juge la capacité d’une société à redresser la situation et donc à éviter la faillite. En somme, ils forcent les créanciers à attendre un peu pour rembourser ce qu’ils doivent à leurs créanciers. Au début de cette procédure, le cours a fortement chuté car tout le monde s’attendait à ce qu’ils fassent faillite » nous explique notre interlocuteur.

Mais sur la première moitié de l’année 2021, le groupe a montré quelques signes encourageants de reprise. Le groupe a affiché un chiffre d’affaires en forte hausse au premier semestre (+136%) à 27,7 millions de dirhams. « Sur le premier semestre 2020 ils affichaient un déficit de -30 MDH et cette année sur la même période, ils ont généré un résultat net de +7 MDH. Le résultat d’exploitation est toujours négatif à -12 MDH, mais c’est mieux que l’an dernier où il s’élevait à -20 MDH. Donc in fine, il y a des signaux positifs qui sont envoyés sur le marché » explique notre source.

Contactée, une source avisée chez Stroc Industrie nous explique de son côté « ne pas comprendre les raisons pour lesquelles le cours affiche une telle hausse. Nous aimerions comprendre pourquoi, mais nous n’avons aucune explication ».

A la clôture de la séance du 4 novembre, Stroc Industrie était la valeur la plus en hausse de la cote avec +5,99% à 73,99 dirhams le titre.

lire aussi
  • | Le 27/5/2022 à 10:29

    CIH Bank : forte hausse de 66% du RNPG à fin mars 2022

    Le groupe a amélioré ses marges d'intérêts et marges sur commissions à fin mars 2022. Le PNB consolidé ressort en hausse de 14% par rapport à la même période en 2021. Les crédits à la clientèle s'améliorent de 3% par rapport à décembre dernier.
  • | Le 27/5/2022 à 8:47

    Auto Nejma : baisse de 7,5% du chiffre d'affaires au premier trimestre 2022

    Le groupe a subi les difficultés d'approvisionnement et les pénuries découlant de la crise des semi-conducteurs. Le nombre des véhicules vendus au premier trimestre 2022 recule de près de 12%.
  • | Le 27/5/2022 à 8:20

    Ciments du Maroc : hausse de 11% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe a vu son chiffre d'affaires se fixer à 955 MDH au premier trimestre. Les investissements progressent de 78% notamment en lien avec la construction du centre de broyage de Nador.
  • B.B | Le 26/5/2022 à 17:40

    Les foncières de la cote affichent une résilience qui durera

    Dans un contexte général de retour d’aversion aux risques, les foncières Aradei Capital et Immorente Invest progressent grâce à leur rendement attractif et sécurisé. Le secteur demeure globalement préservé des aléas économiques exogènes. La volonté croissante des opérateurs de se défaire de leurs actifs immobiliers pour améliorer leurs investissements opérationnels sera favorable au secteur au long terme.