Programmes d’aide à l’économie : 55,7 MMDH accordés en 2020

| Le 27/7/2021 à 18:53
Lors de la crise sanitaire, deux programmes d’accompagnement et de financement de l’économie, Oxygène et Relance, ont été mis en place. Voici leurs réalisations selon le dernier rapport annuel de la supervision bancaire de la Banque centrale, rendu public ce mardi 27 juillet 2021. Le rapport fait également le point sur le programme Intelaka.

Mis en place durant la période de confinement, le crédit de trésorerie « Oxygène » a pour fonction de répondre aux besoin de financement à court terme des TPME et des entreprises de taille intermédiaire ayant connu des difficultés à cause de la crise sanitaire. Pour rappel, la garantie de la CCG couvre à hauteur de 95% les découverts exceptionnels destinés à faire face aux charges courantes des entreprises ne pouvant pas être reportées ou suspendues.

Ce programme a couvert 49.489 crédits pour un encours de 17,7 MMDH, et au terme de l’année 2020, 44% de ces crédits ont été transformés en crédit à moyen terme, ce taux est passé à 94,4% à fin mai 2021. Le quart du volume de ces crédits a été octroyé à des entreprises opérant dans le secteur de l’industrie, 20% au commerce et 19% au secteur du BTP.

Damane Relance

Les prêts de trésorerie garantis « Damane Relance » ont été mis en place pendant la période suivant le confinement, pour répondre aux besoins de toutes les catégories d’entreprises ayant besoin de relancer leurs activités.

A fin 2020, ce programme a couvert 35.245 crédits pour un encours de 35,3 MMDH. 59% des crédits ont été octroyés aux PME, 17% aux TPE, les entreprises de taille intermédiaire (ETI) ont bénéficié de 10% et les Grandes Entreprises 13%. Les industries ont bénéficié du tiers du volume des prêts, le commerce a bénéficié de 23% et le secteur des BTP de 16%.

Programme Intelaka

Suite au discours royal du 11 octobre 2019, un programme national intégré d’accompagnement et de financement des petites entreprises et porteurs de projets a été mis en place. Dans ce cadre, l’offre de financement « Intelaka », destinée aux porteurs de projets, a vu le jour. Assorti d’une garantie à hauteur de 80% et plafonné à 1,2 millions de dirhams, ce crédit est accordé à un taux fixe de 2% pour les projets en milieu urbain et 1,75% en milieu rural.

Au terme de l’année 2020, le montant des crédits Intelaka accordés s’est établi à 2,7 MMDH, alloués à 15.085 bénéficiaires, dont 16% de femmes. 55% pour d’entre eux ont été octroyés aux TPE et 45% au entrepreneurs individuels

lire aussi
  • B.B | Le 23/9/2021 à 18:37

    Voici les raisons pour lesquelles BAM rachète les devises étrangères aux banques

    La banque centrale a racheté à date 671 millions de dollars de devises aux banques nationales. Une démarche qui intervient dans un contexte de surplus de devises sur le marché. Mais les placements en devises à l’étrangers ne sont pas avantageux non plus pour les banques étant donné les taux très bas et l’abondance de liquidités.
  • M.Ett | Le 23/9/2021 à 18:35

    OPCI : Noreddine Tahiri revient sur l’évolution de l’industrie depuis son lancement et sur ses dernières avancées

    Noreddine Tahiri, Directeur général de AjarInvest, nous parle du 6ème OPCI de la société, de l’évolution de l’industrie depuis son lancement au Maroc et de son rôle dans la relance du secteur immobilier
  • | Le 23/9/2021 à 18:33

    TotalEnergies Maroc : Alpha Mena change sa recommandation d’‘alléger’ à ‘vendre’

    Le groupe a bien profité de la remontée des cours du brent et de la hausse de la consommation par rapport à l’an dernier. Néanmoins, les restrictions qui demeurent comme le couvre-feu continuent d’affecter le chiffre d’affaires du groupe. Après une hausse de 33% en bourse en YTD, le potentiel du groupe est consommé pour Alpha Mena. Au long terme, les ventes de carburants devraient baisser dans le cadre de la baisse des émissions.
  • | Le 23/9/2021 à 18:32

    Label'Vie : M.S.IN recommande de conserver le titre dans les portefeuilles

    Les analystes de M.S.IN recommandent aux investisseurs de conserver le titre Label'Vie dans les portefeuilles, et anticipent une hausse de plus de 10% de son cours pour atteindre 4.746 DH