Mutandis: Résultat net courant en baisse de 14% au premier semestre

| Le 6/9/2021 à 8:07
Le groupe affiche un chiffre d'affaires stable mais a connu des pressions sur ses marges sur les 6 premiers mois de l'année. Le résultat net courant reculé de 14% sur la période. Cette pression sur le coût des intrants devrait perdurer sur le second semestre également.

Au premier semestre 2021, le groupe affiche un chiffre d’affaires en quasi stagnation (+1%) à 689 millions de dirhams. Les évolutions détaillées du chiffres d’affaires par ont été données dans un article précédent.

Sur la période, l’Excédent Brut d’Exploitation atteint 99 millions de dirhams en recul de 5% par rapport à la même période l’an dernier. Le groupe l’explique notamment par « la dégradation de la marge sur coûts matières sur la quasi-totalité des gammes en raison de la hausse mondiale des prix des intrants« . Cependant, cela a été en partie contrebalancé par la baisse des coûts fixes, notamment salariaux.

Le résultat net courant ressort en baisse de 14% à 31 millions de dirhams.

Sur la période, les investissements s’élèvent à 38 millions de dirhams dont 1 million de dirhams relatif au nouveaux projets.

La dette nette bancaire atteint 391 millions de dirhams en hausse de 6,8%. Le gearing atteint 29%.

Le dividende 2021 versé est de 8,5 dirhams par action, stable par rapport à 2020.

Pour le reste de l’année, Mutandis table sur une hausse de son chiffre d’affaires consolidé, notamment grâce à l’intégration de la marque Season. Néanmoins, Mutandis explique que « la très forte hausse à l’échelle mondiale de l’ensemble des intrants, matières premières et coûts de transport ne pourra pas être répercutée instantanément sur nos prix de vente« . In fine, la pression sur les marges se poursuivra sur le reste de l’année.

lire aussi
  • | Le 20/1/2022 à 18:14

    Immobilier : teintée d’incertitude, une croissance molle est attendue en 2022

    L’immobilier s’est bien redressé en bourse en 2021 après une forte chute en 2020. L’effet rattrapage s’est au global également amorcé sur les indicateurs des immobilières cotés. Mais cette année, une croissance molle est attendue du fait d’une faible visibilité et d’un pouvoir d’achat érodé des ménages. Les acteurs reste pendus aux éventuelles annonces du nouveau gouvernement concernant le secteur.
  • | Le 20/1/2022 à 18:08

    Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

    La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.