Le titre SNEP continue de progresser en bourse

| Le 6/10/2021 à 17:15
SNEP est en forte hausse en bourse depuis le début de cette année. Ses fondamentaux restent solides et sa performance au cours du 1er semestre est remarquable, d’après un analyste.

La Société nationale d’électrolyse et de pétrochimie (SNEP) évolue bien en bourse.

Le titre affiche l’une des plus fortes progressions du cours depuis le début de cette année. Cette valeur a en effet gagné 62,34% contre une hausse de 15,86% pour le MASI, cumulée depuis le début de cette année jusqu’à la clôture de la séance de ce mercredi 6 septembre. Le cours de Snep s’est situé à 754,90 DH à l’issue de cette séance.

Evolution du cours de SNEP

Source : leboursier.ma

Contacté par LeBoursier, un analyste estime que « la hausse du cours est en cohérence avec les réalisations de la société. Son activité commerciale a en effet bien évolué au cours de ce premier trimestre. Son résultat net a progressé d’une manière spectaculaire ».

Et d’ajouter : « ses fondamentaux restent solides et sa performance au cours du 1er semestre est remarquable ».

SNEP a signé une belle performance au 1er semestre en termes de résultats financiers. A rappeler que son chiffre d’affaires du groupe a affiché une progression de 28% à 516,9 millions de dirhams. De son côté, le résultat net consolidé ressort à 46,3 millions de dirhams a bondi de 95% par rapport à la même période l’an dernier.

« Ce titre attire en grande partie les particuliers. Et avec sa forte résilience en 2020, cette valeur a rassuré le marché, ce qui explique la poursuite de la hausse de son cours », indique-t-il.

« A priori, le cours a consommé toutes les informations disponibles, à savoir en grande partie les résultats du 1er semestre. Il devrait rester sur un léger trend haussier. Mais, en attendant d’avoir de nouvelles données, le cours ne devrait pas trop s’éloigner du niveau actuel », souligne notre analyste.

Il importe de rappeler qu’au 17 août, la SNEP avait prévenu que des perturbations d’approvisionnement en oxygène seraient rencontrées durant une quinzaine de jour. Suite à cette information, Attijari Global Research avait diffusé une note de recherche où elle estimait que cela impactera de façon peu significative les performances du groupe. Et que la société devrait enregistrer une activité uniforme toute l’année et détient des stocks suffisants pour faire face aux perturbations.

Il faut dire que même en période de crise, l’activité de SNEP, le principal producteur des produits vinyliques (PVC et Compound PVC) au Maroc, a fait preuve de résilience même pendant le déclenchement de la crise du Covid et la détérioration de la situation économique globale. La société a en effet soldé l’année 2020 avec un résultat net consolidé de 80 millions de dirhams, en hausse de 40,4%. La société a même décidé de distribuer un dividende de 12 dirhams par action, soit un payout de 30,15%.

A rappeler que la SNEP a souffert pendant plusieurs années de la concurrence étrangère à cause du dumping causé par les importations du PVC en provenance des États-Unis (2012), de l’Union européenne et du Mexique (2015), mais elle a pu bénéficier au final des mesures antidumping qui ont été mise en place.

lire aussi
  • | Le 27/5/2022 à 10:29

    CIH Bank : forte hausse de 66% du RNPG à fin mars 2022

    Le groupe a amélioré ses marges d'intérêts et marges sur commissions à fin mars 2022. Le PNB consolidé ressort en hausse de 14% par rapport à la même période en 2021. Les crédits à la clientèle s'améliorent de 3% par rapport à décembre dernier.
  • | Le 27/5/2022 à 8:47

    Auto Nejma : baisse de 7,5% du chiffre d'affaires au premier trimestre 2022

    Le groupe a subi les difficultés d'approvisionnement et les pénuries découlant de la crise des semi-conducteurs. Le nombre des véhicules vendus au premier trimestre 2022 recule de près de 12%.
  • | Le 27/5/2022 à 8:20

    Ciments du Maroc : hausse de 11% du chiffre d'affaires à fin mars 2022

    Le groupe a vu son chiffre d'affaires se fixer à 955 MDH au premier trimestre. Les investissements progressent de 78% notamment en lien avec la construction du centre de broyage de Nador.
  • B.B | Le 26/5/2022 à 17:40

    Les foncières de la cote affichent une résilience qui durera

    Dans un contexte général de retour d’aversion aux risques, les foncières Aradei Capital et Immorente Invest progressent grâce à leur rendement attractif et sécurisé. Le secteur demeure globalement préservé des aléas économiques exogènes. La volonté croissante des opérateurs de se défaire de leurs actifs immobiliers pour améliorer leurs investissements opérationnels sera favorable au secteur au long terme.