Le crédit bancaire ralentit et les impayés augmentent légèrement à fin juillet (BAM)

| Le 30/8/2021 à 19:12
L’encours du crédit bancaire baisse à fin juillet. D’un mois sur l’autre, l’encours a chuté de près de 25 milliards de dirhams. Le secteur financier a vu son encours baisser de 16,5% d’un mois sur l’autre. Les créances en souffrances, elles, augmentent légèrement, mais plus fortement chez les entreprises que chez les ménages.

Les dernières statistiques monétaires de Bank Al Maghrib à fin juillet 2021 montrent un ralentissement du crédit bancaire par rapport au mois précédent.

L’encours des crédits s’élève à 961,34 milliards de dirhams, en baisse de 2,5% soit 24,9 milliards de dirhams par rapport au mois précédent. Une baisse qui peut être corrélée à la fin de l’attribution des crédits en soutien aux entreprises (Damane Relance) à fin juin 2021.

Dans le détail, le crédit immobilier a légèrement baissé de 0,5% par rapport à fin juin, à 288,27 milliards de dirhams. Par rapport à la même période l’an dernier, l’encours des crédits immobiliers a progressé de 3,6% ou 15,22 milliards de dirhams.

Les comptes débiteurs et crédits de trésorerie ont stagné (+0,1%) d’un mois à l’autre, à 227,4 milliards de dirhams. Par rapport à fin juillet 2020, l’encours a progressé de 8%.

Le crédit à l’équipement stagne également (-0,3%) à fin juillet à 177,3 milliards de dirhams par rapport au mois dernier. Comparé à la même période l’an dernier, il diminue de 4,1%.

Le crédit à la consommation a très légèrement augmenté à fin juillet 2021. Il progresse de 0,4% par rapport au mois précédent avec un encours de 55,67 milliards de dirhams. Sur une année, l’encours affiche une légère hausse de 1,1%.

Les crédits bancaires en baisse, particulièrement pour le secteur financier

L’encours des crédits aux ménages s’élève à 364,2 milliards de dirhams, quasi-stable (+0,2%) par rapport à fin juin. Par rapport à la même période l’an dernier, l’encours a augmenté de 5,7%.

L’encours aux entreprises privées s’élève à 405,38 milliards de dirhams en légère baisse de 1,53 milliard de dirhams (-0,4%) par rapport au mois dernier. D’une année sur l’autre, l’encours aux entreprises privées affiche une hausse de 2,6%.

Concernant le secteur financier, l’encours des crédits bancaires a connu une forte baisse de 16,5% par rapport au mois précédent à 120,33 milliards de dirhams. Par rapport à fin juillet 2020, l’encours a baissé de 7,3%.

L’encours au secteur public a légèrement diminué (-0,7%) à 71,4 milliards de dirhams par rapport à fin juin. D’une année sur l’autre, l’encours s’affiche une baisse de 6,9%.

Les créances en souffrances des ménages et des entreprises progressent légèrement à fin juillet

Les créances en souffrances s’élèvent à 83,5 milliards de dirhams en légère hausse (+0,9%) par rapport au mois précédent. Sur un an, elles ont augmenté de 8,2%, ou 6,34 milliards de dirhams en valeur.

Celles des ménages s’élèvent à 35,58 milliards de dirhams à fin juillet 2021, en hausse de 1% par rapport à fin juin. Sur une année, elles affichent une progression de 8,6%.

Les impayés des sociétés non-financières privées s’élèvent à 47,2 milliards de dirhams, en hausse de 1,4% par rapport au mois d’avant. Par rapport à fin juillet 2020, elles affichent une croissance de 8,1%.

lire aussi
  • M.Ett | Le 30/11/2021 à 17:18

    Bourse : le retour du manque de visibilité se confirme, voici la stratégie de placement à adopter (expert)

    Un expert en placement boursier conseille aux investisseurs de rester attentifs à l’actualité, et d’adopter une stratégie d’investissement prudente en misant sur les valeurs de fonds de portefeuilles et sur celles qui gardent de bonnes perspectives d’évolution.
  • | Le 30/11/2021 à 16:47

    Addoha: Hausse de 48% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Le groupe a vu ses niveaux de préventes croitre de 20% à fin septembre. La bonne dynamique en Afrique de l'Ouest continue de se maintenir au troisième trimestre et la dynamique commerciale est stable au Maroc. Le groupe a acquis 3 nouveaux terrains à Abidjan pour 1 300 unités de moyen et haut standing. L'endettement diminue de 8% à fin septembre.
  • | Le 30/11/2021 à 16:09

    OCP: Forte hausse de 38% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Le groupe a profité de la reprise de la demande mondiale et de la bonification des prix de vente sur la roche, les engrais et l'acide. Les chiffres d'affaires ont progressé sur tous les segments. En plus de cela, l'optimisation des coûts de production a permis de faire progresser de 9 points la marge d'EBITDA du groupe à 42%.
  • | Le 30/11/2021 à 15:24

    Sothema: Chiffre d'affaires en hausse de 18% à fin septembre

    Le groupe annonce que le lancement de la fabrication locale du vaccin Sinopharm démarrera 'très prochainement' pour assurer l'autosuffisance du Maroc et répondre à la demande continentale. La rentabilité s'améliore à fin septembre.