Le chiffre d’affaires d’Auto Hall chute de 12% à fin juin 2019

| Le 19/9/2019 à 15:04

Avec la chute du marché automobile depuis le début de l'année, le chiffre d’affaires consolidé d’Auto Hall baisse de 12% en glissement annuel à fin juin 2019. Malgré ce repli, ses bénéfices consolidés augmentent de 2%.

Les ventes de véhicules au niveau national se sont établies comme suit :

Marché national 
Par unité fin août 2018 fin août 2019
Véhicules utilitaires légers 8.829 10.757
Voitures particulières 107.222 93.259
Tracteurs agricoles 1.625 1.048

Les ventes de véhicules industriels sont pour leur part passées de 2.590 unités à fin juillet 2018 à 2.030 unités à fin juillet 2019.

Dans ce contexte, les parts de marché du groupe Auto-Hall se sont établies à fin août 2019 :

Globalement, les parts de marchés ont légèrement augmenté par rapport à l'année précédente sauf pour les voitures particulières : 10% à fin août 2018 à 8% durant la même période en 2019.

Le chiffre d’affaires consolidé d’Auto-Hall s’est établi à 2,11 milliards de dirhams à fin juin 2019. Il est en baisse de 12% par rapport à la même période de l'année précédente, où les ventes étaient dopées par l’effet du salon Auto Expo. Cette chute du chiffre d'affaires revient à la baisse des différents segments de marché durant le premier semestre 2019.

L’EBITDA consolidé s’est établi à 226 à fin juin 2019 contre 230 millions de dirhams un an auparavant.

Cela dit, les bénéfices consolidés du groupe ont augmenté de 2% en glissement annuel à 77 millions de dirhams à fin juin 2019 contre 75 millions de dirhams une année auparavant. Les raisons de cette évolution à contre courant n'ont pas été expliqués par le groupe.

 

En social, le résultat net est passé de 126 millions de dirhams à fin juin 2018 à 111 millions de dirhams à la fin du premier semestre 2019. Les dividendes remontés des filiales ont baissé de 65 millions de dirhams à 40,6 millions de dirhams durant la même période.

lire aussi
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.
  • | Le 19/1/2022 à 10:45

    Ciments du Maroc : Nouveau centre de broyage à Nador opérationnel en juillet 2022

    Avec une capacité de production de 700 000 tonnes de ciment par an, ce nouveau centre de broyage permettra d’accompagner le développement des régions du Nord et de l’Oriental.
  • | Le 18/1/2022 à 18:17

    AtlantaSanad : Les perspectives positives et la résilience séduisent le marché

    Le groupe a connu une forte croissance en bourse en 2021 grâce à de bons indicateurs opérationnels et à une reprise du marché action. Cette année, le titre affiche déjà une forte progression à la cote, supérieure à 10%. Les investisseurs apprécient sa résilience et anticipent des perspectives positives comme les résultats 2021 et le potentiel rapprochement avec Crédit Agricole SA et Holmarcom.