Label’Vie : M.S.IN recommande de conserver le titre dans les portefeuilles

| Le 23/9/2021 à 18:32
Les analystes de M.S.IN recommandent aux investisseurs de conserver le titre Label'Vie dans les portefeuilles, et anticipent une hausse de plus de 10% de son cours pour atteindre 4.746 DH

La société de bourse M.S.IN a diffusé une note de recherche portant sur Label’Vie suite à la publication de ses résultats semestriels.

A rappeler que Label’Vie a réalisé un résultat courant consolidé de 248 millions de dirhams au 1er semestre 2021, en hausse de 14% par rapport à la même période en 2019. Par rapport à 2020, le résultat courant diminue de 6%.

Les analystes de M.S.IN recommandent aux investisseurs de conserver le titre dans les portefeuilles, en anticipant une hausse de plus de 10% pour atteindre un cours de 4.746 DH contre un cours de 4.280 DH (observé à la clôture de la séance du mercredi 29 septembre).

Evolution du titre Label’Vie

Source : leboursier.ma

Pour la valorisation de la valeur Label’Vie, M.S.IN a opté pour la méthode d’actualisation des cash-flows futurs (DCF), en se basant sur les hypothèses suivantes :

> Un TCAM du chiffre d’affaires consolidé de 9,5% sur la période 2021e-2025p ;

> Un CMPC de 5%, calculé sur la base d’un Bêta de 0,6 et un taux sans risque de 2,4% ;

> Une prime de risque du marché de 8,5% ;

> Et, un Gearing de 103%.

Les analystes trouvent que la valeur traite à un PER élevé de 37x. Ce niveau est justifié par l’intégration de ses potentiels de croissance attendus à moyen et long terme.

Perspectives d’évolution de Label’Vie

M.S.IN table sur un taux de croissance annuel moyen (TCAM) de 9,5 % du chiffre d’affaires consolidé de Label’Vie.

Les analystes basent cette prévision sur les arguments suivants :

> Le potentiel de développement du marché de la distribution moderne au Maroc dont le taux de pénétration représente 17% Vs. 38% pour les pays comparables ;

> L’accélération du rythme d’ouverture des supermarchés et hypermarchés en lien avec la diversification des formats de distribution ;

> L’optimisation des charges opérationnelles et financières grâce à la création d’Aradei Capital et la restructuration de la dette ;

> La tendance positive continuelle des ventes des magasins Atacadao suite aux changements stratégiques du business model en 2017 ;

> Le renforcement de l’offre digitale à travers une série d’alliances avec plusieurs opérateurs du e-commerce, outre la prise de participation dans RMK, filiale de M2M, et le partenariat avec le spécialiste de la vente en ligne Jumia ;

> La bonne dynamique commerciale confirmée par l’augmentation des volumes des ventes par rapport à 2019, année de référence n’ayant pas connu de perturbations liées à la gestion de la crise sanitaire de la Covid-19.

 

 

lire aussi
  • B.B. | Le 24/10/2021 à 14:18

    Bourse : L’endettement net et les investissements ont diminué au 1er semestre 2021 (CDG Capital)

    Une baisse de 6,7% de l’endettement net de la cote casablancaise a été enregistré par rapport à 2020. Les secteurs des télécoms, de la construction et de l’alimentaire ont été les principaux contributeurs à cette baisse. Les investissements sont également en recul de 15,3% par rapport au premier semestre 2021, conduits principalement par Taqa Morocco.
  • | Le 24/10/2021 à 14:16

    Sociétés cotées : voici l’analyse des résultats semestriels par CDG Capital Insight

    CDG Capital Insight vient de livrer son analyse des résultats enregistrés par les sociétés cotées à la bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2021. Les analystes reviennent sur les grandes tendances observées pendant la période retenue.
  • | Le 24/10/2021 à 14:15

    Les secteurs industriels et tertiaires connaissent un bon rebond depuis le début de l’année (DEPF)

    Les ventes de ciment ont bien progressé depuis le début de l’année ainsi que la valeur ajoutée du secteur manufacturier. Le taux d’utilisation des capacités de production mensuel a augmenté de 10,1 points à fin août (72,1%) par rapport à l’an dernier. Le tourisme redémarre progressivement mais les indicateurs demeurent en largement derrière ceux de 2019.
  • | Le 22/10/2021 à 9:41

    Evergrande aligne des fonds pour payer les intérêts et éviter un défaut de paiement

    Evergrande fera face à une prochaine échéance de paiement le 29 octobre et les incertitudes sont au maximum. Après deux semaines de suspension de la cote Hong-Kongaise, le cours a chuté de 10,5% à l'ouverture de la séance du jeudi 21 octobre dans un contexte d'échec de la vente d'une partie du capital d'une de ses filiales.