La bourse de Casablanca accueille favorablement les résultats des élections

| Le 9/9/2021 à 11:17
Le marché boursier casablancais a bien accueilli les résultats des élections. La preuve : les indices boursiers ont grimpé et le volume des échanges continue d’augmenter.

La bourse de Casablanca a ouvert sur une hausse ce jeudi 9 septembre. A 11h29, elle continue d’être très animée. Les indices MASI et MSI20 grimpaient respectivement de 1,44% et de 1,64%. Leur hausse cumulée depuis le début de cette année a atteint 14,50% et 14,25%, en ordre respectif.

Le volume des échanges accompagnant la hausse de ce jeudi matin 9 septembre a atteint 149,86 millions de DH, au moment où nous écrivons ces lignes.

Ces évolutions sont spectaculaires. Ce mouvement haussier a d’ailleurs commencé à se renforcer depuis quelques semaines.

Ce dynamisme auquel assiste la bourse est lié aux résultats des élections.

Sollicité par LeBoursier, un investisseur institutionnel, préférant s’exprimer sous couvert d’anonymat, explique : « Les hausses de ces deux dernières semaines étaient une anticipation des résultats des élections ».

Et de continuer : « la hausse de ce matin est due exclusivement à la victoire du RNI couplée à la grosse défaite du PJD ».

Cela s’explique par le fait que « le PJD est considéré par le marché comme étant un mauvais gestionnaire », souligne-t-il.

A rappeler que le RNI remporte les législatives avec 97 sièges. Le PJD n’a eu que 12 sièges. La baisse du score électoral du PJD est qualifiée de « crash ».

« S’il n’y avait pas eu ce résultat, si par exemple le PJD a gagné, le marché aurait été dans le rouge aujourd’hui », estime-t-il.

lire aussi
  • | Le 20/1/2022 à 18:14

    Immobilier : teintée d’incertitude, une croissance molle est attendue en 2022

    L’immobilier s’est bien redressé en bourse en 2021 après une forte chute en 2020. L’effet rattrapage s’est au global également amorcé sur les indicateurs des immobilières cotés. Mais cette année, une croissance molle est attendue du fait d’une faible visibilité et d’un pouvoir d’achat érodé des ménages. Les acteurs reste pendus aux éventuelles annonces du nouveau gouvernement concernant le secteur.
  • | Le 20/1/2022 à 18:08

    Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

    La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.