IFC s’associe à l’ACAPS pour promouvoir l’assurance numérique

| Le 22/9/2021 à 20:15

Dans le but de permettre au Maroc de s’adapter aux grandes tendances liées au numérique, de renforcer l’inclusion financière et de réduire les vulnérabilités, un partenariat, visant à définir des orientations stratégiques favorisant l’accélération de la numérisation du secteur de l’assurance au Maroc a été conclu entre IFC et l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS).

Dans le cadre de ce programme d’assistance technique, l’institution internationale accompagnera l’ACAPS dans l’élaboration d’une feuille de route pour accélérer la transformation numérique du secteur de l’assurance, et tirer ainsi profit du développement rapide de l’économie numérique sur le continent.

« Le Maroc dispose d’un marché des assurances dynamique et résilient. Toutefois, nous estimons que pour consolider cet acquis, il faut ouvrir la voie à de nouvelles opportunités de développement et en particulier celle offerte par le digital », a déclaré Othman El Alamy, Président par intérim de l’ACAPS. « Notre partenariat avec IFC contribuera à identifier les conditions les plus favorables au développement d’un secteur des assurances digitalisé, tout en veillant à la préservation des droits des assurés et bénéficiaires de contrats. »

Rappelons que le Maroc, deuxième plus grand marché de l’assurance en Afrique, enregistre un taux de pénétration des produits d’assurance en dessous de 4 %.

« Les outils numériques représentent une réelle opportunité pour développer le secteur de l’assurance au Maroc en permettant aux acteurs du marché de proposer des produits innovants, d’optimiser leurs processus et de répondre aux besoins de protection des TPME, mais également des ménages, non couverts aujourd’hui par les offres et les canaux traditionnels », a souligné Xavier Reille, directeur d’IFC pour le Maghreb.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre du programme MSME 2.0 d’IFC, mis en œuvre au Maroc avec l’appui du Gouvernement suédois, qui vise à renforcer l’accès des petites et moyennes entreprises aux services financiers.

lire aussi
  • B.B. | Le 24/10/2021 à 14:18

    Bourse : L’endettement net et les investissements ont diminué au 1er semestre 2021 (CDG Capital)

    Une baisse de 6,7% de l’endettement net de la cote casablancaise a été enregistré par rapport à 2020. Les secteurs des télécoms, de la construction et de l’alimentaire ont été les principaux contributeurs à cette baisse. Les investissements sont également en recul de 15,3% par rapport au premier semestre 2021, conduits principalement par Taqa Morocco.
  • | Le 24/10/2021 à 14:16

    Sociétés cotées : voici l’analyse des résultats semestriels par CDG Capital Insight

    CDG Capital Insight vient de livrer son analyse des résultats enregistrés par les sociétés cotées à la bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2021. Les analystes reviennent sur les grandes tendances observées pendant la période retenue.
  • | Le 24/10/2021 à 14:15

    Les secteurs industriels et tertiaires connaissent un bon rebond depuis le début de l’année (DEPF)

    Les ventes de ciment ont bien progressé depuis le début de l’année ainsi que la valeur ajoutée du secteur manufacturier. Le taux d’utilisation des capacités de production mensuel a augmenté de 10,1 points à fin août (72,1%) par rapport à l’an dernier. Le tourisme redémarre progressivement mais les indicateurs demeurent en largement derrière ceux de 2019.
  • | Le 22/10/2021 à 9:41

    Evergrande aligne des fonds pour payer les intérêts et éviter un défaut de paiement

    Evergrande fera face à une prochaine échéance de paiement le 29 octobre et les incertitudes sont au maximum. Après deux semaines de suspension de la cote Hong-Kongaise, le cours a chuté de 10,5% à l'ouverture de la séance du jeudi 21 octobre dans un contexte d'échec de la vente d'une partie du capital d'une de ses filiales.