HPS: Le résultat net baisse de 25,5% au premier semestre

| Le 24/9/2021 à 14:53
Le chiffre d'affaires global et les revenus récurrents sont en hausse sur la période. L'activité Processing a connu une bonne progression au premier semestre. Le résultat baisse en partie à cause des dotations aux amortissements dues au changement du périmètre de consolidation (ICPS et IPRC) et de la hausse des charges financières liées aux opérations de croissance externe.

Le groupe affiche, au premier semestre 2021, un chiffre d’affaires global en hausse de 8,5% à 392 MDH. Cette croissance est principalement tirée par la hausse de l’activité Processing (+26,5%) ainsi que la croissance externe générée par les acquisitions. Les revenus récurrents du groupe s’élèvent à 245 MDH en hausse de 20%.

L’activité Processing a progressé de 26,5% à 89,9 millions de dirhams et compte désormais pour 25% du CA global du groupe. Cette hausse a été poussée par une forte poussée de l’activité paiement (+139%) avec la mise en production de nouvelles filiales africaines du groupe Société Générale, ainsi que la mise en production de nouveaux clients en Europe, en Afrique et au Moyen Orient.

Parallèlement, l’activité de Switching a progressé de 26% avec le retour à la normale observé sur le marché marocain. Le groupe explique également que « l’intégration des activités de IPRC et de ICPS qui permettent de générer une croissance additionnelle de 68% de l’activité Processing du Groupe comparativement au 1er semestre 2020« .

L’activité Solutions a affiché un recul de 4,4% à 228 MDH principalement impactée par la baisse du cours du dollar. Le groupe indique concernant ce segment que « le 1er semestre est également caractérisé par une forte reprise de l’activité commerciale et un renforcement du pipeline, cependant, la finalisation de certains projets majeurs a enregistré un décalage, en raison des contraintes imposées par la situation sanitaire au niveau mondial« .

L’activité Services affiche au premier semestre, une amélioration progressive de ses performances, notamment durant la seconde moitié du semestre, suite à l’allégement des mesures de restriction en France. Les revenus de l’activité limitent ainsi leur baisse à 7,7% à 48,2 MDH.

L’EBITDA du groupe ressort en progression de 6,3% à 82,6 MDH. La marge d’EBITDA s’élève à 21,1% contre 21,5% à la même période l’an dernier. Notamment à cause de l’augmentation de la sous-traitance pour faire face à la diminution des recrutements pendant la phase de confinement et de télétravail et la hausse des dépenses en R&D (14,6% des revenus consolidés).

Le résultat d’exploitation s’affiche à 58,8 millions de dirhams en baisse de 4,5%. Une baisse expliquée par l’augmentation des dotations aux amortissements due au changement du périmètre de consolidation (ICPS et IPRC).

In fine, le résultat net du groupe s’établit à 36,8 MDH en baisse de 25,5% par rapport au S1 2020. Une baisse qui s’explique notamment par l’augmentation des charges financières due à la hausse des emprunts bancaires destinés au financement partiel des opérations de croissance externe.

Le groupe se dit confiant dans l’avenir et annonce qu’il continuera à étudier de manière active toute opportunité de croissance externe pour accélérer sa croissance à moyen et long terme.

 

lire aussi
  • M.Ett | Le 30/11/2021 à 17:18

    Bourse : le retour du manque de visibilité se confirme, voici la stratégie de placement à adopter (expert)

    Un expert en placement boursier conseille aux investisseurs de rester attentifs à l’actualité, et d’adopter une stratégie d’investissement prudente en misant sur les valeurs de fonds de portefeuilles et sur celles qui gardent de bonnes perspectives d’évolution.
  • | Le 30/11/2021 à 16:47

    Addoha: Hausse de 48% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Le groupe a vu ses niveaux de préventes croitre de 20% à fin septembre. La bonne dynamique en Afrique de l'Ouest continue de se maintenir au troisième trimestre et la dynamique commerciale est stable au Maroc. Le groupe a acquis 3 nouveaux terrains à Abidjan pour 1 300 unités de moyen et haut standing. L'endettement diminue de 8% à fin septembre.
  • | Le 30/11/2021 à 16:09

    OCP: Forte hausse de 38% du chiffre d'affaires à fin septembre

    Le groupe a profité de la reprise de la demande mondiale et de la bonification des prix de vente sur la roche, les engrais et l'acide. Les chiffres d'affaires ont progressé sur tous les segments. En plus de cela, l'optimisation des coûts de production a permis de faire progresser de 9 points la marge d'EBITDA du groupe à 42%.
  • | Le 30/11/2021 à 15:24

    Sothema: Chiffre d'affaires en hausse de 18% à fin septembre

    Le groupe annonce que le lancement de la fabrication locale du vaccin Sinopharm démarrera 'très prochainement' pour assurer l'autosuffisance du Maroc et répondre à la demande continentale. La rentabilité s'améliore à fin septembre.