HPS : Baisse de 10% des bénéfices et retour du dividende en 2020

| Le 19/3/2021 à 12:12

La crise sanitaire a impacté les activités Solutions et Services de HPS. La légère progression des revenus en 2020 est principalement tirée par son activité Processing.

Les revenus consolidés du groupe en 2020 sont en croissance de 1,2% à 728,5 millions de dirhams. A taux de change constant (MAD/USD), ils progressent de 3,7%.

La légère hausse des revenus provient principalement de la forte progression de 46,5% de l’activité Processing du groupe. Le chiffre d’affaires sur cette activité atteint 98,2 millions de dirhams, notamment grâce à « la montée en puissance des revenus Paiement et au redressement du Switching sur le 2ème semestre ».

Cependant, « sous l’effet de la mobilité limitée des équipes pour le déploiement des différents projets et de l’effet change sur ses revenus, l’activité Solutions a connu un recul de -2,1% à 485,5 millions de dirhams. L’activité Services a été impactée par la crise sanitaire en France limitant ainsi ses réalisations aux projets menés à distance ». L’activité Services enregistre une baisse de 7,9% à 99,6 millions de dirhams.

Les revenus récurrents sont en hausse de 10,8% à 453,8 millions de dirhams. Le résultat d’exploitation ressort en baisse de 4,8% à 120,5 millions de dirhams.

In fine, le résultat net part du groupe consolidé est en retrait de 9,7% à 119,9 millions de dirhams.

Le groupe indique avoir renforcé sa solidité financière grâce à une bonne gestion de son BFR. « En dépit de la tension sur le cash due à la crise sanitaire, les activités de HPS ont généré un flux net de trésorerie de 126,1 millions de dirhams contre 48,9 millions de dirhams en 2019, portant la trésorerie du Groupe à 223,5 millions de dirhams contre 85,4 millions de dirhams en 2019. Cette performance conforte les capacités d’investissement et de croissance du Groupe pour déployer ses objectifs stratégiques » indique HPS.

Les investissements en R&D en 2020 « s’élèvent à 92,7 millions de dirhams, en hausse de 14,7%, représentant 12,7% des revenus consolidés ».

Au titre de l’exercice 2020, le conseil d’administration a proposé la distribution d’un dividende de 50 dirhams par action. Rappelons que le groupe n’avait pas procédé aux versements de dividendes au titre de l’exercice 2019.

Le groupe indique également que malgré la crise, une activité commerciale soutenue a été constatée. « Une importante prise de commande a été réalisée au cours de cette année. Le backlog s’élève ainsi à 572,8 M MAD, en hausse de 10,9% » précise HPS

HPS souligne que la crise sanitaire a « contribué à l’accélération des tendances dans l’industrie du paiement, telles que la réduction de l’utilisation du cash ou encore le très fort développement du sans-contact pour les paiements de proximité ».

Dans ce sens, le groupe renforcera ses investissements dans l’innovation et la Recherche & Développement afin de consolider la position de sa plateforme PowerCARD à l’échelle mondiale.

lire aussi
  • | Le 20/1/2022 à 18:14

    Immobilier : teintée d’incertitude, une croissance molle est attendue en 2022

    L’immobilier s’est bien redressé en bourse en 2021 après une forte chute en 2020. L’effet rattrapage s’est au global également amorcé sur les indicateurs des immobilières cotés. Mais cette année, une croissance molle est attendue du fait d’une faible visibilité et d’un pouvoir d’achat érodé des ménages. Les acteurs reste pendus aux éventuelles annonces du nouveau gouvernement concernant le secteur.
  • | Le 20/1/2022 à 18:08

    Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

    La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.