Disway : L’annonce du dividende et le niveau du rendement boostent le cours en bourse

B.B | Le 9/3/2021 à 14:05

Depuis le début de l’année, le titre affiche une hausse de plus de 24%. L’annonce des résultats annuels de 2020 et la distribution d’un dividende record de 35 dirhams par action a renforcé la progression de la valeur en bourse. Au cours actuel, Disway propose un rendement de plus de 6,5%. La conjoncture actuelle laisse supposer un maintien de la demande.

En 2020, le titre Disway s'est apprécié de 34,7% en bourse, passant de 320 dirhams début janvier à 431 dirhams fin décembre, surperformant largement le marché.

Depuis le début de l’année 2021, Disway poursuit sa hausse. Le titre affiche une performance de plus de 24% passant de 431 dirhams début janvier à 538 dirhams à la séance du 9 mars. Le maintien du télétravail et de l’éducation à distance renforcent la confiance des investisseurs dans le distributeurs de produits technologiques.

Graph DISWAY P

Depuis quelques jours, le bon comportement du titre en bourse a été boosté par la publication des résultats annuels du groupe le vendredi 5 mars. Particulièrement suite à l’annonce d’un dividende historiquement élevé.

Le dividende et le niveau de rendement dopent le cours

Depuis, l'annonce des résultats, le cours a augmenté de 4%, 3,98% et 3,01% sur les trois dernières séances. Le groupe a en effet montré des indicateurs dans le vert avec notamment l’annonce de la distribution d’un dividende record de 35 dirhams par action. Ce dernier est en hausse de 25% par rapport au dividende distribué une année auparavant. Le résultat annuel quant à lui affiche une forte croissance de 24% en 2020.

Pour un analyste de la place, « Disway est actuellement une des valeurs star du marché. Elle fait partie des rares qui ont annoncé un chiffre d’affaires en progression, même chose pour son résultat net. Qui plus est, elle distribue au titre de 2020 le plus haut dividende de son histoire » explique-t-il. Il poursuit, « avec ce dividende, la société propose un rendement très intéressant de 6,5% aujourd'hui. C’est un des facteurs qui fait qu’il y a un engouement fort pour la valeur depuis l’annonce des résultats annuels de la société vendredi dernier ».

A l’annonce de la distribution du dividende de 35 dirhams par action le vendredi 5 mars, le cours clôturait à 502,3 dirhams, soit un yield de près de 7%. Au 9 mars, avec la hausse du cours, il est ramené à 6,5%. Un autre analyste de la place nous explique : « Avec la crise, nous avons senti un appétit au rendement surtout depuis la publication des résultats trimestriels, que ce soit les particuliers ou les institutionnels. Sur Disway d’ailleurs, la publication des résultats du 4e trimestre montraient un léger recul du chiffre d’affaires, et le cours de la valeur a baissé. L’annonce du dividende de 35 dirhams et d’un rendement de près de 7% vendredi dernier a naturellement été un facteur catalyseur de hausse du cours ». 

L'engouement pourrait encore durer sur plusieurs séances. De plus, avec les changements induits par la crise sanitaire dans le monde du travail ainsi que dans l’éducation, le besoin en équipement informatique sera amené à augmenter. Une bonne nouvelle pour les activités de Disway.

Une tendance de fond qui perdurera cette année

Si les fortes hausses du titre Disway sont à observer depuis l’annonce des résultats, pour notre analyste, « cela ne va pas s’arrêter sur le long terme. Au-delà de l’euphorie créée par les dividendes, la conjoncture laisse supposer que la demande en équipement informatique sera toujours là. Cela se traduirait par un bon comportement des ventes dans le marché » explique notre source.

Une vision corroborée par notre autre interlocuteur : « Je ne pense pas qu’il y ait un ralentissement de l’activité en 2021. Le secteur des technologies est enclin à poursuivre sa hausse, qui plus est dans le contexte actuel où les modes de travail changent. Le besoin sera toujours là et se renforcera davantage » explique notre analyste.

Une autre source de la place corroborait ces propos dans un précédent articledu Boursier. Pour lui, les changements apportés par le télétravail ont modifié les besoins des entreprises. Une tendance de fond qui ne s’estompera pas cette année. « Certaines entreprises se posent désormais la question s'il faut diminuer la surface de leur bureau pour passer à des systèmes de télétravail sur 50% du temps ou avec des équipes en rotation par exemple. Cela induit forcément un équipement informatique qui augmente. Qui plus est, l’outil informatique est amorti sur deux ou trois ans, ce qui est un cycle court. Le taux de rotation est donc assez haut » expliquait-il.

Cependant, un risque qui plane sur les distributeurs de technologie est d'ordre logistique. « Un des seuls problèmes que l’on peut voir sur une valeur comme Disway, c’est les perturbations d’approvisionnement et les risques de ruptures de stock potentiels en 2021. La société a d’ailleurs prévenu du risque dans son communiqué » conclut notre source.

lire aussi
  • | Le 20/1/2022 à 18:14

    Immobilier : teintée d’incertitude, une croissance molle est attendue en 2022

    L’immobilier s’est bien redressé en bourse en 2021 après une forte chute en 2020. L’effet rattrapage s’est au global également amorcé sur les indicateurs des immobilières cotés. Mais cette année, une croissance molle est attendue du fait d’une faible visibilité et d’un pouvoir d’achat érodé des ménages. Les acteurs reste pendus aux éventuelles annonces du nouveau gouvernement concernant le secteur.
  • | Le 20/1/2022 à 18:08

    Bourse : la progression du marché devrait se situer entre 5% et 10% en 2022 (M.S.IN)

    La société de bourse M.S.IN anticipe une poursuite de la progression du marché boursier en 2022. Cette croissance devrait être comprise entre 5% et 10%. Analyse.
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.