Bourse : Voici comment évolue l’indice sectoriel qui devrait accueillir le groupe TGCC

M.Ett | Le 25/11/2021 à 19:19
L’indice Bâtiments et Matériaux de Construction, qui s’apprête à accueillir le groupe TGCC, affiche une bonne performance en bourse, dépassant celle du MASI. Deux analystes de la place émettent leur avis par rapport à ce secteur. Analyse.

TGCC, la prochaine recrue de la bourse de Casablanca, devrait être cotée au niveau de l’indice sectoriel Bâtiments et Matériaux de construction.

La période de souscription à cette IPO s’étalera du 29 novembre au 3 décembre.

En attendant, il importe de revenir sur l’évolution de ce secteur et des principales valeurs qui le composent.

Le secteur Bâtiments et Matériaux de Construction est parmi les secteurs cotés qui sont dans le vert. Avec une hausse de 26% cumulée depuis début 2021 (observée au cours de la séance de ce jeudi 25 novembre), cet indice sectoriel surperforme le MASI qui, lui, avance de 18%.

Cet indice est composé de 7 valeurs : Sonasid, Afric Industries, LafargeHolcim, Jet contractors, Ciments de Maroc, Aluminium du Maroc et Colorado. Toutes ces valeurs affichent une tendance haussière depuis le début de cette année.

C’est Sonasid qui dégage la plus forte hausse du secteur avec une augmentation de 106% de son cours depuis le début de cette année.

Evolution du cours de Sonasid

Source : leboursier.ma

Le reste des valeurs composant cet indice ont une hausse qui dépasse les 20%, à l’exception du titre Aluminium du Maroc qui n’a augmenté que de 3% depuis le début de cette année.

Sonasid est suivie par LafargeHolcim Maroc et Colorado qui affichent une hausse de 35% et de 28%, à ordre respectif.

Contacté par LeBoursier, afin de commenter l’évolution de ce secteur, un analyste de la place trouve que : « La progression de cet indice est en ligne avec la reprise économique, et, plus précisément, de la reprise du secteur de la construction. Cette reprise se matérialise par des ventes de Ciment en hausse de près de 18% à fin octobre 2021 ».

« Sonasid se distingue. Les cimenteries, pas vraiment. Elles profitent juste d’un effet de base. L’année dernière ces valeurs ont beaucoup baissé. Tout le secteur de la construction avait souffert de la crise du Covid », ajoute-t-il.

Du côté des perspectives d’évolution de ce secteur, « il faut analyser valeur par valeur. Pour Sonasid, on sait qu’elle a de belles perspectives d’évolution grâce à plusieurs éléments. Et cela se voit à travers son évolution en bourse. TGCC, sur la base des ambitions publiées du groupe présente également de bonnes perspectives. Pour les autres valeurs, on n’a pas assez d’éléments pour émettre un avis ».

>> Lire aussi : CFG reprend la couverture de Sonasid et recommande le titre à l’achat

Par ailleurs, « il ne faut pas comparer TGCC à toutes les valeurs composants cet indice. Elles ne font pas la même chose. Elle peut par ailleurs être comparée avec Jet Contractors », souligne notre analyste.

Sur le même registre, un deuxième analyste confirme que « TGCC peut être comparée à Jet Contractors. Elles sont dans la même situation. Les deux entités évoluent dans un marché naissant. La différence réside au niveau dans le fait que le portefeuille client de TGCC a une prépondérance du privé ».

Il note que : « les problèmes auxquels font face les sociétés du secteur sont liés à la trésorerie. Elles ont un fort recours à la dette et au marché financier en attendant de se faire payer. Mais tant que c’est maîtrisé, cela ne pose pas de problème ».

Dans le cas de TGCC, « la trésorerie est structurellement négative. Normalement c’est un mauvais signe, mais pour le cas de ce groupe, la situation reste maîtrisé, d’après le management », poursuit-il.

lire aussi
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.
  • | Le 19/1/2022 à 10:45

    Ciments du Maroc : Nouveau centre de broyage à Nador opérationnel en juillet 2022

    Avec une capacité de production de 700 000 tonnes de ciment par an, ce nouveau centre de broyage permettra d’accompagner le développement des régions du Nord et de l’Oriental.
  • | Le 18/1/2022 à 18:17

    AtlantaSanad : Les perspectives positives et la résilience séduisent le marché

    Le groupe a connu une forte croissance en bourse en 2021 grâce à de bons indicateurs opérationnels et à une reprise du marché action. Cette année, le titre affiche déjà une forte progression à la cote, supérieure à 10%. Les investisseurs apprécient sa résilience et anticipent des perspectives positives comme les résultats 2021 et le potentiel rapprochement avec Crédit Agricole SA et Holmarcom.