Bourse : le marché affiche un regain d’optimisme prudent après les élections

M.Ett | Le 10/9/2021 à 16:22
Un regain d’optimisme grâce aux résultats des élections est observé à la bourse de Casablanca. Un directeur d’une société d’intermédiation conseille de rester quand même prudent.

La bourse de Casablanca a assisté à un dynamisme exceptionnel jeudi 9 septembre. A l’issue de cette séance, les indices MASI et MSI20 ont bondi respectivement de 1,81% et de 2,08%. Leur hausse cumulée depuis le début de cette année a atteint 14,92% et 14,5%, en ordre respectif.

Le volume des échanges drainé a atteint 469 millions de DH, en hausse de 376 millions de DH en comparaison avec la séance du mercredi 8 septembre.

Ce dynamisme a été expliqué par les résultats des élections.

Plus précisément, « Les résultats des élections ont généré un regain d’optimisme sur le marché. Ce qui devrait se dégager est plutôt une coalition homogène. Du coup, les choses devraient aller plus vite. C’est le sentiment qu’ont les investisseurs. Le résultat était plus au moins anticipé », d’après un directeur d’une société d’intermédiation, joint par LeBoursier.

Il souligne par ailleurs qu’ « il y a un peu d’euphorie actuellement. Il faut être prudent. Il n’y a rien de particulier. Il n’y a rien qui a changé sur les sociétés cotées et leurs fondamentaux. C’est juste les perspectives au niveau politique donnent une idée sur la façon avec laquelle les affaires seront traitées. Elles devraient aller plus vite, et ainsi favoriser une relance économique ».

Ce sont les grosses capitalisations qui ont le plus profité de cette hausse. « Les Big Cap ont profit »é de ce mouvement d’achat. Cela s’explique par le fait que ces titres sont tout le temps recherchés. Ils présentent généralement moins de risque en comparaison avec les autres titres ».

Parmi ces valeurs qui ont profité de la hausse jeudi, il y a lieu de citer : Attijariwafa bank (+2,54% pour un volume de 100 MDH), Maroc Télécom (+2,11% pour un volume de 68 MDH), Label Vie (+3,56% pour un volume de 21 MDH), LafargeHolcim Maroc (+2,31% pour un volume de 14 MDH), et BCP (+1,29% pour un volume de 62 MDH).

Cette hausse devrait-elle se poursuivre ? « Le marché est sur une bonne lancée. Mais, il faut rester prudent », insiste notre interlocuteur.

D’ailleurs, la bourse a corrigé légèrement à la baisse ce vendredi 10 septembre. Les indices MASI et MSI20 ont reculé respectivement de 0,67% et 0,74%. Le volume des échanges s’est situé à 200,77 MDH.

lire aussi
  • | Le 19/1/2022 à 18:10

    Une hausse de 8% du besoin de financement brut moyen du Trésor attendue en 2022 (AGR)

    AGR analyse les principaux postes de recettes et de dépenses de l’Etat dans le cadre de la Loi de Finances 2022. La hausse des recettes fiscales cette année devrait couvrir l’augmentation des dépenses courantes. Le solde ordinaire repasserait dans le positif pour la première fois depuis 2019. In fine, tablant sur un déficit budgétaire contrôlé en 2022, et sur la capacité du Trésor à se financer sur le marché domestique, le besoin brut de financement du Trésor devrait être de 159 MMDH.
  • | Le 19/1/2022 à 15:22

    Un projet d'OPA sur les actions Lydec sera déposé le 21 janvier

    Après avoir été suspendue de la bourse le 14 janvier dans l'attente d'annonces, Lydec informe que Veolia détient désormais 86,22% du capital de Suez (actionnaire majoritaire de Lydec). Le règlement-livraison des titres objet de l’offre est intervenu le 18 janvier 2022. De fait, un projet d’offre publique d’achat sur les actions Lydec sera déposé dans les 3 jours qui suivent, à savoir le 21 janvier.
  • | Le 19/1/2022 à 10:45

    Ciments du Maroc : Nouveau centre de broyage à Nador opérationnel en juillet 2022

    Avec une capacité de production de 700 000 tonnes de ciment par an, ce nouveau centre de broyage permettra d’accompagner le développement des régions du Nord et de l’Oriental.
  • | Le 18/1/2022 à 18:17

    AtlantaSanad : Les perspectives positives et la résilience séduisent le marché

    Le groupe a connu une forte croissance en bourse en 2021 grâce à de bons indicateurs opérationnels et à une reprise du marché action. Cette année, le titre affiche déjà une forte progression à la cote, supérieure à 10%. Les investisseurs apprécient sa résilience et anticipent des perspectives positives comme les résultats 2021 et le potentiel rapprochement avec Crédit Agricole SA et Holmarcom.