Séance du 20/11/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

La croissance des crédits bancaires s'accélère à 5,1% à fin juin

Par S.E.H. | LE 31-07-2019 

A fin juin 2019, le crédit bancaire affiche une progression de 3,5% en glissement mensuel, à 900,4 milliards de dirhams. C’est ce que révèlent les dernières statistiques monétaires de Bank Al-Maghrib pour le mois écoulé. En glissement annuel, la variation du crédit bancaire affiche une amélioration de 5,1%.

Cette hausse du crédit bancaire d’un mois à l’autre reflète principalement une progression des facilités de trésorerie (+5,8%) et des prêts à l’équipement (+0,7%). Les concours à l’immobilier et ceux à la consommation, quant à eux, sont restés quasiment à leurs mêmes niveaux du mois précédant.

En glissement annuel, l’analyse de la progression du crédit bancaire par objet économique fait ressortir un accroissement de 2,3% des prêts à l’équipement à 176,9 milliards de dirhams ; et une progression des facilités de trésorerie de 6,7% à 186,5 milliards de dirhams.

Les prêts immobiliers ont augmenté pour leur part de 3,3% à 273,4 milliards de dirhams.  De même, l’encours des crédits à la consommation s’est apprécié de 4,2% à 55,3 milliards de dirhams.

Par secteur institutionnel, les concours au secteur non financier ont progressé de 3,6%, atteignant ainsi 769,1 milliards de dirhams. Le crédit au secteur privé a enregistré un taux de croissance de 3,8%, situant son encours à 698,6 milliards de dirhams.

Plus en détail, la progression des prêts au secteur privé a touché aussi bien ceux alloués aux entreprises privées (+2,5% à 359,4 milliards de dirhams), que ceux alloués aux ménages (+5,4%, à 339,2 milliards de dirhams).

Les concours aux sociétés non financières publiques ont baissé de 1,5% à 51,3 milliards de dirhams.

D'une autre part, les dépôts bancaires ont progressé de 1,5% en glissement mensuel et de 3,2% en glissement annuel, pour atteindre près de 927,7 milliards de dirhams. Les dépôts à vue se sont appréciés de 3% par rapport à fin mai et de 3,8% par rapport à juin 2018, et ont atteint un encours de 562 milliards de dirhams.

L’encours des dépôts à terme, quant à lui, a baissé de 1,1% en glissement mensuel et de 0,2% en glissement annuel, se situant à 152,9 milliards de dirhams.

Pour leur part, les réserves internationales nettes sont restées inchangées d’un mois à l’autre. Mais elles se sont renforcées de 3,2% en glissement annuel et ont atteint 234,9 milliards de dirhams.