Quasi-stagnation du crédit bancaire et des impayés à fin avril (BAM)

| Le 28/5/2021 à 16:28

L’encours du crédit bancaire diminue timidement de 377 millions de dirhams à fin avril. Globalement, les impayés augmentent faiblement. Ceux des ménages diminuent légèrement mais ceux des entreprises progressent. 

 

Les dernières statistiques monétaires de Bank Al Maghrib à fin avril 2021 montrent une stagnation du crédit bancaire par rapport au mois précédent.

L’encours des crédits s’élève à 948,4 milliards de dirhams, en baisse de 377 millions de dirhams par rapport au mois précédent. Si l’on compare avec fin avril 2020, le crédit bancaire affiche une progression de 2,9%.

Dans le détail, le crédit immobilier a légèrement augmenté de 0,5% par rapport à fin mars, à 286,4 milliards de dirhams. Par rapport à la même période l’an dernier, l’encours des crédits immobiliers a progressé de 3,6% ou 10 milliards de dirhams.

Les comptes débiteurs et crédits de trésorerie ont progressé de 1,4% d’un mois à l’autre, à 213 milliards de dirhams. Par rapport à fin avril 2020, l’encours a progressé de 5,9%. Une hausse qui a été notamment poussée par la mise en place des crédits Damane Relance et Oxygène depuis le début de la crise sanitaire.

Le crédit à l’équipement s’affiche à 180 milliards de dirhams, en légère hausse de 0,4% par rapport au mois dernier. Comparé à la même période l’an dernier, il diminue de 4%.

Le crédit à la consommation, quant à lui, augmente de 0,4% par rapport au mois précédent avec un encours de 55 milliards de dirhams. Sur une année, l’encours affiche un recul de 1,3%.

Hausse des prêts chez toutes les catégories d'emprunteurs, sauf les sociétés financières

L’encours des crédits aux ménages s’élève à 359,3 milliards de dirhams, en hausse de 0,4% par rapport à fin mars. Par rapport à la même période l’an dernier, l’encours a augmenté de 4,9%.

L’encours aux entreprises privées s’élève à 393,5 milliards de dirhams en progression de 2,37 milliards de dirhams (+0,6%) par rapport au mois dernier. D’une année sur l’autre, l'encours aux entreprises privées affiche une hausse de 2,1%.

Concernant le secteur financier, l’encours des crédits bancaires a connu une baisse de 3,6% (ou 4,5 milliards en valeur) par rapport au mois précédent à 122,4 milliards de dirhams. Par rapport à fin avril 2020, l’encours est en progression de 2,7%.

L’encours au secteur public a progressé de 0,4% à 73 milliards de dirhams par rapport à fin mars 2020. D’une année sur l’autre, l’encours s’affiche en baisse de 1,7%.

Les créances en souffrance diminuent légèrement pour les ménages et augmentent pour les entreprises

Les créances en souffrances s’élèvent à 81,6 milliards de dirhams en légère progression de 0,5% par rapport à fin mars 2021. Sur un an, elles ont augmenté de 11,8%, ou 8,64 milliards de dirhams en valeur.

Celles des ménages affichent un léger retrait. A fin avril elles atteignent près de 34,9 milliards de dirhams, en baisse de 1,1% par rapport au mois dernier. Sur une année, elles affichent une progression de 11,4%.

Les impayés des sociétés non-financières privées s’élèvent à 46 milliards de dirhams, en hausse de 1,8% par rapport au mois d’avant. Par rapport à fin avril 2020, elles affichent une croissance de 12,9%.

lire aussi
  • B.B | Le 23/9/2021 à 18:37

    Voici les raisons pour lesquelles BAM rachète les devises étrangères aux banques

    La banque centrale a racheté à date 671 millions de dollars de devises aux banques nationales. Une démarche qui intervient dans un contexte de surplus de devises sur le marché. Mais les placements en devises à l’étrangers ne sont pas avantageux non plus pour les banques étant donné les taux très bas et l’abondance de liquidités.
  • M.Ett | Le 23/9/2021 à 18:35

    OPCI : Noreddine Tahiri revient sur l’évolution de l’industrie depuis son lancement et sur ses dernières avancées

    Noreddine Tahiri, Directeur général de AjarInvest, nous parle du 6ème OPCI de la société, de l’évolution de l’industrie depuis son lancement au Maroc et de son rôle dans la relance du secteur immobilier
  • | Le 23/9/2021 à 18:33

    TotalEnergies Maroc : Alpha Mena change sa recommandation d’‘alléger’ à ‘vendre’

    Le groupe a bien profité de la remontée des cours du brent et de la hausse de la consommation par rapport à l’an dernier. Néanmoins, les restrictions qui demeurent comme le couvre-feu continuent d’affecter le chiffre d’affaires du groupe. Après une hausse de 33% en bourse en YTD, le potentiel du groupe est consommé pour Alpha Mena. Au long terme, les ventes de carburants devraient baisser dans le cadre de la baisse des émissions.
  • | Le 23/9/2021 à 18:32

    Label'Vie : M.S.IN recommande de conserver le titre dans les portefeuilles

    Les analystes de M.S.IN recommandent aux investisseurs de conserver le titre Label'Vie dans les portefeuilles, et anticipent une hausse de plus de 10% de son cours pour atteindre 4.746 DH