Séance du 09/04/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

En 2019, la CMR a opéré un ajustement de sa stratégie d’investissement, avec un dosage plus nuancé au niveau des classes Immobilier et Actions; ce qui a abouti à un rendement de 5,35%. Pour 2020, la Caisse s'attend au même niveau de performance.

La CMR réalise un rendement de 5,35% pour son Régime des Pensions Civiles en 2019

Par Sara El Hanafi | LE 26-01-2020 20:00
En 2019, la CMR a opéré un ajustement de sa stratégie d’investissement, avec un dosage plus nuancé au niveau des classes Immobilier et Actions; ce qui a abouti à un rendement de 5,35%. Pour 2020, la Caisse s'attend au même niveau de performance.

La gestion financière du Fonds du Régime des Pensions Civiles de la Caisse Marocaine des Retraites au cours de l’exercice 2019 a généré un revenu net avoisinant 4,2 milliards de dirhams, soit un taux de rendement net de l’ordre de 5,35% ; selon Lotfi Boujendar, Directeur Général de la CMR.

"Pour l’exercice 2020, l’allocation stratégique des actifs ne devrait pas trop s’écarter de celle de 2019 et le rendement attendu devrait être aux alentours de 5%", ajoute M.Boujendar.

La CMR a mandaté un groupement de cabinets pour la réalisation d’une deuxième étude sur la stratégie d’investissement de son Régime des Pensions Civiles, après une première étude réalisée en 2007. L’une de ses principales recommandations a été d’élargir l’univers d’investissement de la CMR à de nouvelles classes d’actifs, notamment les actions non cotées ainsi que d’autres investissements alternatifs.

En 2019 donc, la CMR a opéré un ajustement significatif de sa stratégie d’investissement, qui a abouti à un dosage plus nuancé au niveau des classes Immobilier et Actions.

Par ailleurs, un amendement qui vient récemment d’être introduit dans l’arrêté fixant les modalités de fonctionnement des réserves de la CMR a élargi son univers d’investissement aux Sukuk et aux OPCI, afin de lui permettre de bénéficier d’une diversification supplémentaire de ses placements.

En effet, les Sukuk font désormais partie de la classe de la dette privée pour laquelle la CMR peut allouer, à côté des autres titres de créances non émis par l’Etat, jusqu’à 15% du portefeuille global.

Les OPCI ont pour leur part été intégrés à la poche "Immobilier", dont le poids maximal a été porté à 15% du portefeuille contre 5% comme limite dans l’ancienne version de l’arrêté précité: "Avec les dernières acquisitions des CHU, nous allons bientôt engager une réflexion pour examiner l’opportunité de porter ces actifs à travers des OPCI", souligne Lotfi Boujendar.

Il ajoute: "Nous pensons que la CMR, en tant qu’institutionnel, a un rôle à jouer dans le développement du marché financier, à condition de trouver des instruments répondant à nos objectifs de placement en termes de rendement, de sécurité et de liquidité".

Des surperformances sur les dix dernières années

A fin 2019, la valeur comptable du Fonds du RPC de la CMR s’établit à 75,9 milliards de dirhams, contre 77,6 milliards une année auparavant. Cette baisse est dûe au fait que l'on puise dans les réserves pour payer les pensions..

En raison d’un contexte favorable des marchés financiers, la valorisation du Fonds ressort, quant à elle, à 92,2 milliards de dirhams contre 90,7 milliards de dirhams à la même période de l’année préédente.

L’entrée en vigueur de la réforme paramétrique du Régime des Pensions Civiles et la baisse structurelle des rendements obligataires ont motivé le lancement de l’étude précitée sur la stratégie d’investissement de ce régime, dont les conclusions permettront à la CMR et à ses organes de gouvernance d’explorer les voies et les moyens nécessaires pour l’optimisation de la gestion du fonds de réserve dudit régime, et d’améliorer par conséquent son équilibre financier.

L’étude a également permis de réaliser un bilan de la stratégie d’investissement adoptée par la CMR sur les dix dernières années.

Sur cette période d’analyse des réalisations, s’étalant entre 2009 et 2018, l’étude a relevé une surperformance de la poche Taux par rapport au benchmark de +5,81% (53,03% vs 47,22%),

Pour la poche Actions, celle-ci affiche une performance par rapport à son indice de référence, en l’occurrence le MASI, de +6,12% sur la même période d’analyse (61,61% vs 55,49%).

Aller à