Crédit Agricole du Maroc va lever 450 MDH en obligations subordonnées

| Le 28/11/2019 à 6:55

Après avoir émis un emprunt obligataire subordonné de 850 MDH en octobre 2019, Crédit Agricole du Maroc lance au cours de ce mois de décembre, un emprunt subordonné de 450 MDH.

La nouvelle émission s’effectue dans le même cadre que la précédente : un renforcement des fonds propres pour faire face d’une part aux exigences prudentielles imposées par son développement ; et d’autre part assurer sa mission de service public et sa stratégie notamment en termes d’accompagnement et de financement du monde rural et agricole.

Le 11 décembre 2018, le Directoire du Crédit Agricole du Maroc avait décidé à l’unanimité de proposer au conseil de surveillance la convocation de l’AGO des actionnaires aux fins de décider de la mise en œuvre d’un programme d’émission obligataire pour un montant de 3 milliards de Dirhams sur 5 ans.

Le Conseil de Surveillance dans sa réunion du 2 avril 2019, a ensuite donné son accord pour la réalisationdu programme d’émission obligataire pour un plafond global de 1,5 milliard de dirhams. Cet accord a été suivi le 31 mai de celui de l’AGO.

En octobre 2019 donc, une première émission de 850 MDH a été effectuée. Il restait alors un reliquat de 650 MDH. Sur ce reliquat, 450 MDH vont être consommés au cours de ce mois de décembre. Le directoire aura alors environ 17 mois pour lancer s’il le souhaite, une troisième émission, de 200 MDH cette fois-ci.

La souscription primaire des obligations subordonnées objets de cette nouvelle émission est réservée aux investisseurs suivants: les OPCVM, les compagnies financières visées à l’article 20 de la loi n° 103-12 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés, les établissements de crédit visés à l’article premier de la loi N°103/12, les entreprises d’assurance et de réassurance, la CDG, les organismes de retraite et de pension.

Les caractéristiques de cette émission sont notamment les suivantes :

Montant maximum 450 MDH.

Taux d’intérêt nominal révisable annuellement : entre 3,11% et 3,31% pour la première année.

Le stitres sont négociables de gré à gré.

La période de souscription s’étale du 16 au 18 décembre 2019.

LIRE EGALEMENT

Crédit Agricole : les bénéfices en hausse de 5% au premier semestre 2019

Le Crédit Agricole du Maroc lèvera 850 MDH pour renforcer ses fonds propres

L'emprunt obligataire subordonné perpétuel sur-souscrit 2,49 fois

lire aussi
  • | Le 5/12/2021 à 17:53

    Auto Hall : Alpha Mena change sa recommandation d’‘alléger à ‘vendre’

    Le groupe a bénéficié du très bon effet de rebond du secteur automobile au Maroc en 2021. En bourse le groupe affiche une forte croissance de plus de 55% en YTD traduisant une reprise après les pertes enregistrées l’an dernier. Mais désormais, le potentiel fondamental du groupe est épuisé et la société de recherche anticipe une baisse de 26,4% de son cours d’ici 6 mois.
  • | Le 3/12/2021 à 19:54

    Centrale Danone : Suspension du cours suite au dépôt d'un projet d'offre publique

    La nouvelle a été annoncée par la Bourse de Casablanca à travers un communiqué et prend effet dès le 3 décembre.
  • M.Ett | Le 2/12/2021 à 17:52

    Bons du Trésor : voici l’évolution des levées du Trésor et de la demande en 2021

    Le directeur d’une salle des marchés de la place fait le point sur l’évolution du marché des bons du Trésor en cette fin d’année au cours de ces dernières semaines et nous livre ses anticipations pour 2022.
  • B.B | Le 2/12/2021 à 17:52

    A fin septembre, les revenus de la cote ont grimpé de 8,3% et atteignent des niveaux pré-Covid (AGR)

    Au troisième trimestre 2021, le chiffre d’affaires de la cote a continuer de progresser en affichant une hausse de 10,4% sur la période. A fin septembre, la cote a dépassé ses niveaux d’activité pré-covid, notamment grâce à la bonne progression du secteur automobile, minier et portuaire. Parallèlement, le Maroc perd en importance dans la nouvelle pondération du mois de novembre de l'indice MSCI Frontiers Market.