Séance du 22/05/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le MASI a chuté de 8,82% à la clôture de la séance de ce lundi 16 mars 2020. 21 Valeurs sont réservées à la baisse, dont 4 banques. Le volume global des échanges s’est élevé à 1,65 milliard de DH.

 

 

Le MASI chute de 8,82% ce lundi 16 mars, 21 valeurs réservées à la baisse

 | LE 16-03-2020 15:51
Le MASI a chuté de 8,82% à la clôture de la séance de ce lundi 16 mars 2020. 21 Valeurs sont réservées à la baisse, dont 4 banques. Le volume global des échanges s’est élevé à 1,65 milliard de DH.

Début de semaine très difficile à la Bourse de Casablanca.

A l’issue de la séance de cotation de ce lundi 16 mars, le MASI a perdu 8,82%. Ses pertes cumulées depuis le début de cette année ont dépassé les 21% !

Le FTSE CSE Morocco 15, l’indice regroupant les 15 plus grandes capitalisations du marché, a chuté de 9,33%. En YTD, il a perdu 22,70%.

Le volume global des échanges s’est fixé à 1,65 milliard de DH, dont 1,12 mlliard de DH drainé sur le marché de blocs suite à une opération d’aller-retour portant sur la valeur Label’Vie.

Cette opération a concerné l’échange de deux blocs Label’Vie, constitué chacun de 212.108 titres, échangé à un cours de 2.650 DH.

Sur le marché central, le volume des échangés s’est établi à 528,34 millions de DH, drainés majoritairement par les valeurs suivantes :

- Afriquia Gaz (+0,00%) : 202,40 MDH ;

- Maroc Telecom (-9,59%) : 122,06 MDH ;

- Attijariwafa bank (-9,99%) : 50,50 MDH ; 

- SBM (-9,96%) : 47,54 MDH ;

- Cosumar (-9,97%) : 32,45 MDH ;

- BCP (-9,98%) : 14,22 MDH ;

- Taqa Morocco (-8,64%) : 10,46 MDH ;

- Marsa Maroc (-9,97%) : 8,57 MDH ;

- CIH bank (-9,96%) : 8,52 MDH ; 

- Mutandis (-9,98%) : 7,53 MDH.

21 valeurs sont réservées à la baisse. Il s’agit de : Mutandis, Wafa Assurance, Attijariwafa bank, BMCE Bank, BMCI, BCP, Ciments du Maroc, Sociétés des Boissons du Maroc, SNEP, Auto Hall, Taqa Morocco, Risma, Disway, IB Maroc, Microdata, Minière Touissit, Alliances, Marsa Maroc, Eqdom, Immorente et CTM.

Difficile de dire si la panique va s'estomper, tant que le contexte global reste bouleversé à cause de la propagation du Coronavirus. Les investisseurs, sous tension et par manque de visibilité, lâchent les actions détenues. 

>>> Lire aussi : 

La Bourse de Casablanca s'effondre de nouveau, réaction exagérée selon Attijari

Bourse de Casablanca : Pourquoi il faut acheter maintenant 

 

Aller à