Séance du 10/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les principaux indices de la cote casablancaise sont en hausse depuis trois semaines. Ce sont principalement les grosses capitalisations et les valeurs appartenant à des secteurs défensifs qui se sont appréciées.

Redressement de la bourse : voici les valeurs qui se sont appréciées

 | LE 04-06-2020 
Les principaux indices de la cote casablancaise sont en hausse depuis trois semaines. Ce sont principalement les grosses capitalisations et les valeurs appartenant à des secteurs défensifs qui se sont appréciées.

Le MASI a soldé la séance de cotation de ce jeudi 4 juin par une légère hausse de 0,54%, ramenant ses pertes cumulées depuis le début de l’année -majoritairement depuis le début de la crise du Covid-19- à 16,37% contre 24%, observé à la clôture de la séance du mercredi 13 mai.

A partir de cette date, le MASI s’est apprécié de 10% en dépassant finalement la barre des 9.000 points qui constituait une résistance que cet indice n’arrivait pas à franchir pendant plusieurs semaines.

Evolution du MASI

Graph MASI

Le FTSE CSE Morocco 15, l’indice regroupant les 15 plus grosses capitalisations de la place a, quant à lui, gagné 10,18% pour se situer à 9.028,82 points ce jeudi contre 8.194 mercredi 13 mai. Ses pertes en YTD se situent à 16,69% contre 24,39%.

Ce redressement des principaux indices boursiers semble traduire l’impact psychologique de la reprise partielle de l’activité économique, qui a démarré depuis quelques jours, et de l’approche de la date officielle du déconfinement.

Cette tendance a été accompagnée d’une timide hausse du volume d'actions échangées. Le volume des échanges quotidien tourne autour de 100-150 millions de DH contre 70-80 millions de DH, observé au cours des mois de mars et d’avril. 

Pour sa part, la capitalisation boursière globale est passée de 479,61 milliards de DH au 13 mai à 525,37 milliards de DH à la clôture de la séance de ce jeudi 4 juin, soit une hausse d’à peu près 10%, correspondant à 45,76 milliards de DH de plus en l’espace de moins d’un mois.

Les valeurs qui profitent de la hausse 

Ce sont principalement les grosses capitalisations et les valeurs appartenant à des secteurs défensifs qui se sont appréciées après la séance du 13 mai. 

Cela est lié au fait que les investisseurs qui reviennent sur le marché adoptent un comportement très sélectif, comme nous l’avait souligné Bachir Tazi, directeur de CFG Bank Capital Markets, dans un précédent article

« Les investisseurs vont viser seulement certaines valeurs ou certains secteurs. Les placements seront effectués en choisissant les valeurs qui semblent résister à la crise, à la lumière des résultats trimestriels publiés, ou ils vont cibler des valeurs qui ont profité du confinement et de la situation actuelle, notamment les valeurs appartenant aux secteurs de l’agroalimentaire, la grande distribution, etc. Les investisseurs vont également viser les valeurs qui dégagent une situation de cash solide qui leur permettra de faire face à la crise et pouvoir remonter la pente », nous avait-il indiqué.

Pendant la période analysée, il y a des valeurs qui ont affiché des hausses à deux chiffres : Managem (+57%), LafargeHolcim Maroc (+20%), Ciments du Maroc (+19%), HPS (18%), BCP (+16,3%), Marsa Maroc (+15%), et Attijariwafa Bank (10%). 

La hausse a également concerné : Cosumar (+9%), Label’Vie (7%), Lesieur Cristal (+5,8%), Maroc Telecom (+5,4%), Mutandis (+4,3%) et Taqa Morocco (+2,1%).

Aller à