Séance du 02/04/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le dividende qui sera distribué par la BMCI au titre de l’exercice 2019 représente plus que le double du dividende distribué une année auparavant et dépasse largement ses bénéfices. La banque devrait puiser dans ses réserves qui ont fortement baissé ces dernières années.

La BMCI puise dans ses réserves pour rémunérer généreusement ses actionnaires

Par M. Ett. | LE 05-03-2020 
Le dividende qui sera distribué par la BMCI au titre de l’exercice 2019 représente plus que le double du dividende distribué une année auparavant et dépasse largement ses bénéfices. La banque devrait puiser dans ses réserves qui ont fortement baissé ces dernières années.

Le jour de l’annonce du dividende que la BMCI compte distribuer, mardi 3 mars, son cours a bondi de 9,89% suite à l’échange d’un petit volume de 5.010 actions. La BMCI reste une valeur peu liquide en bourse.

A rappeler que le Conseil de la banque compte proposer lors de la prochaine Assemblée générale, la distribution d’un dividende total de 68 DH par action (composé d’un dividende ordinaire de 30 DH et d’un dividende exceptionnel de 38 DH), en hausse de plus de 126% en comparaison avec l'exercice précédent.

Tenant compte de ce niveau de dividende, et d’un cours de 770 DH (observé à la clôture de la séance de ce jeudi 5 mars), le D/Y de cette valeur est de 8,8%. Le D/Y du marché était de 3,8% pour l’exercice 2018.

Le top management de la BMCI trouve que la banque est "financièrement solide". Elle peut donc se permettre d’offrir ce niveau de rendement. 

« Avec l’entrée en vigueur de l’IFRS 9, il fallait stabiliser tous les ratios afin d’avoir un niveau adéquat de fonds propres. On a pu dimensionner les fonds propres en tenant compte du développement commercial futur (…) C’est pour cela qu’on propose la distribution d’un dividende exceptionnel», a expliqué Rachid Marrakchi, directeur général de BMCI lors de la conférence de présentation des résultats de la banque, tenue le mardi 4 mars 2020.

« La deuxième année de l’entrée en vigueur de l’IFRS 9 est concluante pour nous. A présent, les modèles se sont stabilisés. Nous avons donc décidé de verser à nos actionnaires ce qu’on a retenu les années d’avant », a expliqué le Top management de la banque.

Voici la retransmission Live de la conférence de présentation des résultats annuels de la BMCI : 

                                                                                          

Evolution du dividende par action (En DH) distribué par la BMCI (2015-2018)

Exercices

 Dividende

ordinaire

Dividende

exceptionnel

Dividende total 
2018 30 - 30
2017 30 67 97
2016 50 - 50
2015 30 - 30

La BMCI devrait donc décaisser plus d’un milliard de DH pour rémunérer ses actionnaires au moment où son RNPG se situe à 605 millions de DH à fin 2019.

>>> Lire aussi : BMCI : baisse du coût du risque et progression des bénéfices en 2019

La banque puise donc dans ses réserves afin de rémunérer ses actionnaires. Les réserves consolidées de la BMCI sont passées de 3,4 milliards de DH au 31 décembre 2015 à 306 millions de DH à fin 2019. En l’espace de 5 exercices, elles ont reculé de 91% !

En face, le montant total des dividendes distribué a plus que doublé, il était de 472 millions de DH au titre de 2015.

Pour leur part, les capitaux propres de la banque sont passés de 8,6 milliards de DH à fin 2015 à 7,5 milliards de DH en 2019, soit une baisse de 13,4%. Pourtant, la banque affirme vouloir développer son activité, et cela exige un renforcement des fonds propres pour rester en conformité avec les règles prudentielles.

Evolution des indicateurs de la BMCI (2015-2019)

                                                                    


L’évolution des crédits à fin 2019 est légèrement inférieure à celle du secteur

Les crédits distribués par BMCI ont atteint 5,5 milliards de DH à fin 2019, en hausse de 4,5% en comparaison avec l’exercice 2018. 

Pendant cette période, l’encours des crédits distribués par le secteur bancaire a augmenté de +5,3% en 2019 en comparaison avec 2018, d’après les statistiques monétaires à fin 2019 publiés par Bank Al-Maghrib (BAM).

La contribution de la BMCI au financement de l’économie marocaine reste donc moyenne. En face, la banque s’avère généreuse avec ses actionnaires même quand le bénéfice réalisé ne couvre pas le montant total à distribuer. 

Tous les éléments précités laissent place à plusieurs questionnements concernant l’avenir de la filiale marocaine du groupe BNP Paribas.

Evolution du cours de BMCI (1 an)

Graph BMCI P

Aller à