Séance du 10/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Maroc Telecom continue d’animer le marché avec un cours qui se stabilise à l’issue d’une série d’informations majeures ayant concerné l'opérateur Télécoms. Ce lundi 2 mars, le marché n'a pas réagi à la rumeur selon laquelle Abdeslam Ahizoune serait sur le départ.

Maroc Telecom anime toujours le marché avec un cours qui se stabilise

Par Mouna Ettazy  | LE 02-03-2020 
Maroc Telecom continue d’animer le marché avec un cours qui se stabilise à l’issue d’une série d’informations majeures ayant concerné l'opérateur Télécoms. Ce lundi 2 mars, le marché n'a pas réagi à la rumeur selon laquelle Abdeslam Ahizoune serait sur le départ.

Après avoir connu des fluctuations au cours de ces dernières semaines, le cours de Maroc Telecom commence à se stabiliser tout en continuant d’animer le marché.

Celui-ci semble ne pas avoir réagi à la rumeur qui a circulé sur les réseaux sociaux depuis vendredi 28 février et  selon laquelle Abdeslam Ahizoune, PDG de Maroc Telecom, serait sur le départ.

A la clôture de la séance de ce lundi 2 mars, la valeur a reculé timidement de 0,94% à 147,20 DH après l’échange de 85.859 titres pour un total de 12,64 millions de DH, soit le deuxième gros volume échangé lors de cette séance qui s’est soldée avec une petite baisse de -0,58 % pour le MASI, préservant une timide hausse annuelle de 0,14%.

A l’heure où ces lignes sont rédigées, le groupe n’a toujours pas réagi à cette rumeur qui, en cas de confirmation, et même si elle n'aura aucun impact sur l'activité et les perspectives de l'opérateur, pourrait avoir un impact psychologique sur les investisseurs positionnés sur la valeur, et par ricochet sur tout le marché.

Evolution du cours de Maroc Telecom 

Graph Maroc Telecom

La bourse de Casablanca à la merci de Maroc Telecom

En 2019, la bourse de Casablanca a totalisé un volume global des échanges de 75,4 milliards de DH. Maroc Telecom a drainé 5,4 milliards de DH, soit le deuxième plus gros volume de la cote après Attijariwafa bank (6,9 milliards de DH), représentant 7,1% du volume échangé en 2019.

Pendant cette année, Maroc Telecom a bondi de 8,13% pour atteindre 141,50 DH. Le MASI, quant à lui, a bouclé l’année avec une hausse de 7,11%. A noter que Maroc Telecom représente plus de 20% de l'indice général du marché.

Le principal indice de la cote naviguait pendant plusieurs mois dans le rouge jusqu’au mois de juin 2019 ; mois pendant lequel il a pu effacer toutes les pertes accumulées depuis le début de l’année 2019 suite à la réalisation de la cession de 8% des parts du capital de Maroc Telecom détenues par l’Etat. 

Evolution du MASI en 2019

Graph MASI

L’impact positif de cette opération a favorisé un regain de dynamisme à la bourse de Casablanca jusqu'au premier mois de l’année 2020 où le MASI avait gagné à peu près 4% en un seul mois. 

Mais la tendance s’est inversée quand Maroc Telecom a écopé d'une sanction de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) pour des pratiques anticoncurrentielles, d'un montant de 3,3 MMDH, en début de février 2020.

Cette information a perturbé le marché qui est passé dans le rouge pendant la semaine de l’annonce de la sanction.

Mais Maroc Telecom n’arrête pas de surprendre le marché ni d'influencer le tempérament de toute la cote. 

Quelques jours après l’annonce de la sanction, l’opérateur a publié des résultats annuels en ligne avec les prévisions du marché et avec un dividende qui dépassait les attentes des analystes

Une autre information a alimenté à ce newsflow : Wana a abandonné sa plainte contre Maroc Telecom ; une plainte qui aurait pu déboucher sur une condamnation de 5,7 milliards de DH, à décaisser par Maroc Telecom. 

Le lendemain de cette annonce, le 21 février, le cours de Maroc Telecom a augmenté de 5,8% pour atteindre 151 DH contre 142,7 DH (observé à la clôture de la séance du 20 février).

Evolution du cours de Maroc Telecom (1 semaine)

Graph Maroc Telecom

 

Aller à