Séance du 03/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

La période de souscription à l’augmentation de capital d’Addoha qui a fait la Une de l'actualité a été clôturée le 8 janvier 2020. Les résultats ne seront disponibles que dans quelques jours mais le premier son de cloche au niveau du marché laisse croire que l’opération n’a pas connu un fort engouement de la part des actionnaires minoritaires.

Clôture de l’augmentation de capital d’Addoha : voici les premières observations

Par Mouna Ettazy  | LE 09-01-2020 
La période de souscription à l’augmentation de capital d’Addoha qui a fait la Une de l'actualité a été clôturée le 8 janvier 2020. Les résultats ne seront disponibles que dans quelques jours mais le premier son de cloche au niveau du marché laisse croire que l’opération n’a pas connu un fort engouement de la part des actionnaires minoritaires.

Longtemps boudée sur le marché boursier, Addoha a bénéficié du lancement de son opération d’augmentation de capital pour revenir (momentanément) sur la scène.

Cette opération, dont la période de souscription a démarré le 19 décembre, a pris fin le mercredi 8 janvier 2020.

Depuis son annonce, le cours de l’action s’est envolé en passant de 7,5 DH (observé à la clôture de la séance du 4 décembre) à un pic de 13,9 DH à la clôture de la séance du 24 décembre 2019, soit une appréciation de 85%. 

La valeur avait terminé plusieurs séances de cotation réservée à la hausse. Cette fièvre est à présent tombée.

A la veille de la clôture de la période de souscription, le cours est descendu à 9 DH, soit un niveau inférieur au prix de l’opération (10 DH)

Plusieurs interrogations ont été posées face aux fluctuations du cours d’Addoha. Un analyste de la place avait trouvé l’action « très volatile »

Plus de 11 millions de droits de souscription échangés

A rappeler que cette augmentation de capital est réservée aux actionnaires actuels et détenteurs des droits de souscriptions. Chaque actionnaire avait la possibilité de renoncer à titre individuel à son droit préférentiel de souscription.

Sur les 141,75 millions de droits de souscription, en dehors de ceux détenus par la famille Sefrioui, 11,33 millions de DPS ont été échangés dans le cadre de l’augmentation de capital,-recensés en exploitant les données publiées au niveau du bulletin de la cote quotidien de la bourse de Casablanca - ; soit à peu près 8% du total des droits de souscription détenus par les minoritaires.

110 millions de droits de souscription étaient à vendre "à tout prix"

A la veille de la clôture de l’opération (7 janvier), le carnet d’ordre de la valeur faisait ressortir 110 millions de droits de souscription (soit 78% des DPS détenus par les minoritaires) à vendre tout prix. Un nombre important  d'investisseurs cherchaient donc à se débarrasser de leurs droits de souscription à n’importe quel prix, avant leur radiation. Le vendres laisse entendre qu'ils ne comptaient pas participer à l'augmentation de capital.

Ce qui est sûr, c’est que les 800 millions de DH seront levés dans tous les cas, puisque l’actionnaire majoritaire, Anas Sefrioui, détenant 56,6% du capital du groupe Addoha, s’engage pleinement à participer à l’opération de telle sorte à conserver au minimum sa position actuelle au sein du capital de la société en souscrivant à titre irréductible, en partie en numéraire et par compensation de créances (d’un montant de 1,16 milliard de DH). Mais également à titre réductible pour absorber les nouvelles actions non absorbées par l'exercice des DPS.

L’opération ne risque donc pas d’échouer. La question qui se pose est de savoir qui a pris part à cette opération ? Les actionnaires minoritaires actuels ont-ils participé à l’augmentation de capital ou pas ? 

LeBoursier a sondé un investisseur institutionnel qui détient des actions Addoha qui a affirmé qu’il n’a pas participé à l’opération. 

Une analyste chez une société de bourse de la place nous a indiqué qu’au début de la période de souscription, des investisseurs y ont participé et que les droits de souscription étaient recherchés. 

Mais cette tendance s'est estompée à la proche de la clôture de l’opération. Selon elle, cette situation « témoigne du manque de confiance envers cette valeur ». 

Comme premier son de cloche, il semble que l’opération n’a pas reçu un fort engouement de la part des investisseurs.

Il faut attendre les résultats de l’opération qui seront publiés au bulletin de la cote de la bourse de Casablanca le 23 janvier avant d’apprécier la réussite de cette opération.

Contacté, le management d'Addoha n'a pas donné suite à nos sollicitations.

 

Aller à