Séance du 24/01/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Même si plusieurs investisseurs et analystes s'attendaient à une baisse du taux directeur, il n’y aura pas d’impact sur le marché des capitaux car les taux sur le marché obligataires devront rester bas. Les investisseurs continueront à s'orienter vers le marché boursier qui offrent un meilleur rendement et des perspectives favorables en 2020.

Malgré le maintien du taux directeur à 2,25%, les investisseurs vont continuer à aller vers la bourse

Par M. Ett. | LE 20-12-2019 
Même si plusieurs investisseurs et analystes s'attendaient à une baisse du taux directeur, il n’y aura pas d’impact sur le marché des capitaux car les taux sur le marché obligataires devront rester bas. Les investisseurs continueront à s'orienter vers le marché boursier qui offrent un meilleur rendement et des perspectives favorables en 2020.

Malgré l’appel du Roi au secteur bancaire pour encourager le financement des jeunes et de l’emploi, Bank Al-Maghrib a décidé de maintenir son taux directeur inchangé à 2,25%.

La banque centrale estime que le niveau actuel du taux directeur reste approprié à ses prévisions en termes d'inflation, de croissance, de comptes extérieurs, de conditions monétaires et de finances publiques.

La décision était très attendue. Plusieurs pronostics avaient été livrés dont certains tablaient sur une baisse du taux.

Par exemple, CDG Capital prévoyait une révision à la baisse du taux directeur de 25 Pbs, à 2%. Elle expliquait que cette décision pourrait être motivée par trois facteurs : l’absence de pressions inflationnistes à l’horizon de prévision (T4-2021), la faible reprise des crédits bancaires et la volonté des pouvoirs publics de faciliter l’accès au financement particulièrement pour les TPME et les jeunes diplômés. 

Mais la Banque centrale en a décidé autrement. Elle a maintenu le taux directeur à 2,25%, un taux qui n’a pas bougé depuis mars 2016.

Même s'il n'y a pas eu de baisse, le marché des capitaux ne devrait pas connaître  de changement majeur. Les taux des bons du Trésor devraient rester bas, poursuivant la tendance entamée il y a quelques moiset la bourse continuer à profiter de cette situation

D’après la directrice d’une société de gestion de fonds, préférant s’exprimer sous couvert d’anonymat : "comme la courbe des taux est actuellement très basse, les investisseurs sont découragés par rapport au marché des taux. Ils continuent à s'orienter vers le marché actions qui offre un meilleur rendement". 

>>> Lire aussi : Bons du Trésor : la baisse des taux s’accélère, les investisseurs font écho d’une future accalmie

Sur le même registre, un membre du directoire d’une banque de la place nous a déclaré : « on prévoyait une petite baisse du taux directeur, mais cela n’a pas été décidé. Ainsi, le maintien du taux à 2,25% va renforcer la stabilité des taux obligataires aux niveaux actuels, au moins jusqu'à la prochaine sortie du Trésor à l'international. Après cette opération, ils pourraient même baisser davantage ». 

Par ailleurs, « il faut prendre en compte également les nouveaux modes de financement ou les financements innovants qui sont prévus par le Trésor et qui constitueraient des levées en moins sur le marché des bons du Trésor. Ces financements pourraient donc exercer une un petit pression sur les taux », conclut-il.

A rappeler qu’afin de maintenir le déficit prévisionnel à 3,5% du PIB, le gouvernement prévoit, dans le cadre du PLF 2020, une enveloppe de 12 milliards de DH de financements issus des "mécanismes innovants".

>>> Lire aussi : Recours de l’Etat aux financements innovants, quel effet sur le marché boursier?

Aller à