Séance du 21/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Des analystes de la place n’arrivent pas à expliquer la forte hausse du cours d’Addoha vu que les fondamentaux de la société n’ont pas connu de changement. "C’est une hausse qui se fait par des petits volumes, drivée par des petits porteurs", constatent-ils.

Addoha en hausse de plus de 50% en moins d'un mois, des analystes ne trouvent pas d’explications

Par M. Ett. | LE 17-12-2019 
Des analystes de la place n’arrivent pas à expliquer la forte hausse du cours d’Addoha vu que les fondamentaux de la société n’ont pas connu de changement. "C’est une hausse qui se fait par des petits volumes, drivée par des petits porteurs", constatent-ils.

Le cours du titre Addoha continue de s'apprécier. Il importe de revenir sur le cheminement de cette hausse survenue au cours du mois de décembre.

Peu avant la publication du visa de l’AMMC pour l’opération d’augmentation de capital de 800 millions de DH, le titre d’Addoha s’échangeait à de 7,85 DH (séance du 4 décembre). Juste après le cours a commencé sa trajectoire haussière.

A la clôture de la séance du lundi 16 décembre, le cours a atteint 10,53 DH en augmentant de 9% en une journée de cotation, dépassant ainsi timidement le prix fixé pour l’augmentation de capital (10 DH).

Graph Addoha P

A l’issue de la séance de cotation de ce mardi, le cours a augmenté de 9,02% pour se fixer à 11,48 DH, enregistrant ainsi une hausse de 53% en comparaison avec le cours observé le 26 novembre (7,5 DH).

C’est une hausse spectaculaire pour une valeur qui était condamnée à une longue série de baisses qui ont duré plusieurs mois pour ne pas dire des années. 

>>> Lire aussi : Addoha, une chute du cours et des interrogations

Quelques jours après le début de cette hausse, une analyste de la place avait commenté le comportement du titre en expliquant que son appréciation est liée à plusieurs facteurs, notamment le fait que l’actionnaire majoritaire prend part à l’augmentation de capital ce qui envoie un signal de confiance au marché, et, aussi, le prix de l’opération (10 DH) qui a poussé les investisseurs, spécialement les particuliers, à acheter sur le marché qui offrait un prix avantageux plutôt que d’attendre l’augmentation de capital.

"A moins de véritablement croire en Addoha de manière très forte, je ne vois pas quelqu’un souscrire à l’opération alors que le marché offre moins", nous avait déclaré un autre analyste

Mais à présent, le prix du titre sur le marché a dépassé celui fixé pour l’opération. 

Qu’est-ce qui explique le maintien de la hausse du cours ? 

Interrogés sur ce point, des analystes de la place n’arrivent pas à trouver des explications plaidant en faveur de la hausse. 

"En vérité, je ne saurais pas vous répondre", commente un analyste en ajoutant : "en se basant sur les fondamentaux de l’immobilière, il n’y a aucun changement". Pour lui, rien n’explique la hausse du titre Addoha. 

Il semble que c’est difficile de se prononcer sur cette société et sur l’évolution de son titre. Le secteur immobilier dans sa globalité est entouré par un grand manque de visibilité

De plus, "jusqu’à la séance du vendredi 13 décembre, tous les acheteurs étaient des petits porteurs. Ils se sont dit qu’il y a peut-être un arbitrage à faire pour gagner un peu d’argent. En plus, cette hausse s’est faite sur de petits volumes", relève-t-il.

Un autre analyste nous confirme que ce sont surtout les personnes physiques qui passent des ordres d’achat actuellement sur le marché. 

C’est donc l’opportunisme de certains particuliers qui a généré cette hausse

S’ajoute à cela le fait que le prospectus accompagnant l’augmentation de capital ne dévoile même pas de business plan ou de flux futurs. Il indique seulement que les fonds levés serviront à injecter de la liquidité immédiate, à renforcer la structure des fonds propres, et à investir dans les relais de croissance en Afrique de l'Ouest.

Qu’est-ce qui pousse donc ces investisseurs à s’échanger ce titre ? Difficile d’y répondre.

Vu qu’il n’y a pas d’explications bien fondées, économiquement parlant, concernant la hausse du cours, des analystes s’interrogent sur une éventuelle intervention des investisseurs pour soutenir le cours. Une interrogation à prendre néanmoins avec des pincettes.

A rappeler que la période de souscription s’étale du 19 décembre 2019 au 8 janvier 2020.

Cette augmentation de capital est réservée aux actionnaires actuels et détenteurs des droits de souscriptions. Chaque actionnaire pourra, s'il le souhaite, renoncer à titre individuel à son droit préférentiel de souscription.

 La cotation du droit de souscription relatif à l’augmentation de capital vient d’être annoncée ce mardi matin par la Bourse de Casablanca. 

Aller à