Tableau de bord

le 14/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

La première vague des résultats du premier semestre 2019 et des indicateurs d’activité des sociétés cotées à la bourse de Casablanca au titre du deuxième trimestre a été légèrement bien accueillie par le marché. 

Le marché conserve ses gains après la première vague des résultats des sociétés cotées

Par Mouna Ettazy  | LE 03-09-2019 
La première vague des résultats du premier semestre 2019 et des indicateurs d’activité des sociétés cotées à la bourse de Casablanca au titre du deuxième trimestre a été légèrement bien accueillie par le marché.

La bourse de Casablanca a pu renforcer la tendance haussière entamée en juin -grâce à l’opération Maroc Telecom-, quoique légèrement.

Le MASI avançait de 3,05% YTD à 11.710,94 à la fin du mois d’août : un mois qui a été animé par les publications trimestrielles des indicateurs d'activité des sociétés cotées qui s'opèrent pour la première fois à la bourse de Casablanca.

Le MASI a, en effet, atteint un pic de 1,42% à la clôture de la séance du mardi 27 août, portant ainsi sa performance annuelle à 3,80% avant de fléchir un peu. 

A la clôture de la séance de ce mardi 3 septembre, le MASI préservait toujours ses 3% de gains annuels.

Evolution du MASI (3 mois)

Source : LeBoursier

Le niveau des échanges reste moyen. 11,36 milliards de DH ont été drainés durant ces deux derniers mois.

Evolution du volume échangé 

Source : La bourse de Casablanca

Commentant l’évolution du marché, une analyste de la place explique que « la réaction du marché n’est pas énorme. Les réalisations des sociétés cotées ont été en partie anticipées par le marché, ce qui explique la tendance haussière qui a précédé la publication des indicateurs d’activité des sociétés ».

De plus, « il y a quelques sociétés qui n’ont toujours pas publié leur indicateurs d’activité. Elles sont pénalisées par le marché actuellement, c'est ce qui explique la petite baisse survenue à la clôture de quelques séances boursières ces derniers jours ».

Noufel Aouragh, analyste chez la société de bourse M.S.IN, lui estime que « le marché a favorablement réagi face aux sociétés qui ont publié un chiffre d’affaires en progression ».

A l’image de Microdata, qui, après l’annonce de la hausse de son chiffre d’affaires de 31,15% au premier semestre 2019, le 29 août, a vu son cours bondir d’à peu près 10% en moins d’une semaine:

Evolution du cours de Microdata 

Source : LeBoursier

Notre analyste explique également que : « la hausse du principal indice de la place est liée à plusieurs facteurs, notamment l’opération de cession de 8% du capital de Maroc Télécom par l’Etat, la baisse des taux obligataires, le retour des investisseurs étrangers, et la légère hausse du chiffre d’affaires des sociétés qui ont publié leurs indicateurs d’activité ».

A peu près 50 sociétés cotées ont publié leurs résultats trimestriels, annonçant un peu la tendance semestrielle. D’autres n’ont toujours pas répondu à l’appel.

Selon les calculs de M.S.IN, le chiffre d’affaires global de la place a cru légèrement de 0,6%, en passant de 98,35 milliards de DH au premier semestre 2018 à 98,94 milliards de DH à fin juin 2019.
 

Page d'accueil Bourse