Séance du 09/12/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Après avoir fixé à 127 DH le prix de vente en blocs aux institutionnels des actions Maroc Telecom représentant 6% du capital, le ministère des finances a dévoilé le prix de vente au public des actions représentants les 2% du capital restant : 125,3 DH. Plus de 5,8 millions d'actions seront vendues aux personnes physiques et morales.

Les actions Maroc Telecom seront vendues au public à 125,3 DH

 | LE 15-06-2019 
Après avoir fixé à 127 DH le prix de vente en blocs aux institutionnels des actions Maroc Telecom représentant 6% du capital, le ministère des finances a dévoilé le prix de vente au public des actions représentants les 2% du capital restant : 125,3 DH. Plus de 5,8 millions d'actions seront vendues aux personnes physiques et morales.

Ce paquet représente le tiers de l'offre ou 0,7% du capital de Maroc Telecom. Pour rappel, les 2% du capital qui seront cédés à travers l'offre publique représentent 17,58 millions d'actions.

La période de souscription s'étale du 26 juin au 5 juillet inclus, avec possibilité de clôture anticipée le 2 juillet à 14h30. Le syndicat de placement est très large, comme on peut le constater sur la première page de la note d'information de l'opération qui a été visée par l'Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) le vendredi 14 juin. Elle a été diffusée ce samedi 15 juin.

Pour cette catégorie de souscripteurs (personnes physiques et morales marocaines ou étrangères), l'allocation des titres se fera de la manière suivante :

- Une 1ère allocation : par itération à hauteur de 150 actions par souscripteur ;

- Une 2ème allocation : allocation du reliquat au prorata de l’excédent des demandes au delà des 150 actions.

Les demandes ne peuvent excéder 10% de l'offre globale, soit 1,7 million d'actions.

4,1 millions d'actions ou 23,3% de l'offre (0,5% du capital) seront réservés aux OPCVM actions et diversifiés.

4,69 millions d'actions ou 26,7% de l'offre (0,5% du capital) seront, eux, réservés aux institutionnels. Les demandes ne peuvent là aussi excéder 10% de l'offre globale, soit 1,7 million d'actions.

Pour rappel, ces derniers participeront le 17 juin à l'acquisition en blocs des autres 6% du capital de Maroc Telecom : 52,7 millions d'actions à 127 DH par actions.

Un paquet de 2,9 millions d'actions (16,7% de l'offre ou 0,3% du capital) est réservé aux salariés du groupe qui bénéficieront d'une décote par rapport au public : le prix de vente des actions a été fixé à 117,7 DH.

Le tout devrait rapporter à l'Etat 2,18 milliards de DH. En ajoutant les cessions en blocs, la vente des 8% du capital de Maroc Telecom rapportera à l'Etat 8,87 milliards de DH. Le prix moyen de vente par action est donc de 126,3 DH.

Une seule méthode d'évaluation retenue

Dans la note d’information, on apprend que toutes les méthodes d’évaluation généralement retenues (actualisation des flux de trésorerie futurs, multiples boursiers…) ont été écartés par les évaluateurs que sont Attijari Finances Corps. et Upline Groupe.

Seule l'approche par le cours de clôture moyen pondéré observé sur différentes périodes a été retenue.

Le cours de clôture moyen pondéré est égal à la somme des cours de clôture de bourse multipliée par la quantité échangée, divisée par la somme des quantités échangées sur une même période.

Les période d'observation retenues sont 1 mois, 3 mois, 6 mois et 12 mois à partir du 29 mai, date à laquelle le cours de l'action Maroc Telecom s'établissait à 139,25 DH. Les cours moyens ont été ajustés (réduits) du montant du dividende par action de l'année 2018.

Sur la base de cette méthode, le cours moyen pondéré de Maroc Telecom s'établit entre 139,58 DH et 136,7 DH. Vu le prix de l'offre qui est de 125,3 DH (117,7 pour les salariés), la décote varie entre 8,3% et 10,2% (entre 13,9% et 15,7% pour les salariés).

125,3 DH est un prix qui représente un PER (multiple de bénéfices) de 18,3 fois, 7 fois les fonds propres et un rendement de dividende de 5,5%.

L'organisme d'évaluation a fixé un prix minimum de 125 DH

Précisons que l’Organisme d’Evaluation, réuni le 21 mai 2019, et la Commission des Transferts, réunie le 24 mai 2019, ont examiné le principe et les modalités de l'opération.

Les membres de la Commission des Transferts ont décidé de retenir la proposition de transfert consistant à céder 8% du capital que l’Etat détient dans la société Maroc Telecom via la Bourse de Casablanca selon le schéma suivant :

- Une opération de cession sur le marché de blocs d’une taille de 5% à 6% du capital de Maroc Telecom;

- Une offre de vente au public portant sur le reliquat.

L’opération de cession sur le marché de blocs sera réalisée le 17 juin 2019. Cette opération est destinée aux investisseurs qualifiés de droit marocain (3 caisses de retraite, 5 compagnies d’assurances et 3 banques). Elle porte sur un nombre de 52 745 700 actions au prix de 127 DH l’action.

L’enregistrement de l’opération de blocs aura lieu le 17 juin 2019 et son règlement livraison le 20 juin 2019.

La décision du Ministre de l’Economie et des Finances en date du 14 juin 2019 a fixé les caractéristiques de l’opération de cession en Bourse de 8% du capital de la société Itissalat Al-Maghrib.

L’Organisme d’Evaluation a fixé le prix minimum de cession de l’action à 125 DH, en tenant compte du principe selon lequel, les variations décotes et surcotes appliquées au volume global des titres cédés respectent en définitive ce prix.

L'objectif de l'opération est :

- mettre en œuvre les dispositions de la Loi de Finances au titre de l’exercice 2019 en matière de recettes de privatisations ;

- développer l'actionnariat populaire et renforcer la participation du personnel à son capital ;

- optimiser au mieux la participation restante de l'Etat (22%) dans le cadre d'une stratégie n’impactant pas la gouvernance de la société, tout en prenant en compte non seulement les objectifs de recettes à court terme mais surtout les évolutions prévisibles sur les moyen et long termes.

>>Lire aussi: L'Etat a-t-il correctement valorisé Maroc Telecom ?

Aller à