Tableau de bord

le 23/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Les bénéfices du secteur ont chuté de moitié en 2018 sous le poids du recul du résultat net de Managem, principale valeur cotée du secteur. Ceci n'a pas impacté pour l'instant le cours des minières, dont l’indice affiche une hausse annuelle de 6,44%, soit la quatrième plus importante performance de la place.

Sociétés cotées. Voici comment s'est comporté le secteur minier en 2018

Par Abir Labied | LE 10-04-2019 
Les bénéfices du secteur ont chuté de moitié en 2018 sous le poids du recul du résultat net de Managem, principale valeur cotée du secteur. Ceci n'a pas impacté pour l'instant le cours des minières, dont l’indice affiche une hausse annuelle de 6,44%, soit la quatrième plus importante performance de la place.

Au titre de l’exercice 2018, le chiffre d’affaires agrégé du secteur minier coté ressort à 4,9 milliards de dirhams contre 5,6 milliards en 2017, soit un retrait de 12,5%.

Cette évolution est drainée par le groupe Managem qui a vu son chiffre d’affaires consolidé reculer de 16%, et ce, à cause de la chute importante des métaux au deuxième semestre, de l’arrêt de la mine d’Or de Bakkoudou suite à l’épuisement du gisement et de la baisse des revenus de la filiale SMI.

Le chiffre d’affaires de cette dernière s’établit à 678 millions de dirhams, en baisse de 40% par rapport à 2017, en raison de la baisse de la production et du recul des cours.

Il convient de noter que cette tendance globale cache une progression de 16,67% du chiffre d’affaires de la Compagnie Minière de Touissit (CMT), atteignant 518,76 millions de dirhams en 2018 notamment grâce à une hausse du volume de la production.

Pour le résultat d’exploitation agrégé, il ressort à 909 millions de dirhams en 2018, en recul de 40,8% par rapport à l’année précédente.

Ceci est imputable à une baisse de 49,9% du résultat d’exploitation du groupe Managem, compensée en partie par une progression de 25,5% du résultat opérationnel de CMT.

Côté bénéfices, le secteur des mines a généré un résultat global de 574 millions de dirhams contre plus d’un milliard en 2017, soit une baisse de 44,6%.

Cette chute est le résultat d’un recul de 57,9% des bénéfices du groupe Managem à 370 millions de dirhams, contrebalancée par une amélioration de 29,6% pour CMT.

En effet, la filiale de Managem, SMI, dégage au titre de l’année 2018 une perte de 179 millions de dirhams contre un résultat positif de 239 millions en 2017.

Malgré les mauvais résultats de Managem, rappelons que les analystes d’Attijari Global Research disent être convaincus que le groupe reste parmi les rares valeurs sur le marché qui présente une réelle histoire de croissance sur le moyen terme.

Ils expliquent que le développement de l’opérateur ne repose pas sur les fluctuations des cours des métaux mais plutôt sur sa capacité à développer des projets de taille significative à l’échelle mondiale.

>>> Lire aussi: Managem : Selon Attijari, le titre devrait croître de plus de 60% sur une année

Concernant la CMT, les analystes sont partagés. Après la publication des résultats annuels 2018, l’équipe d’Attijari Global Research recommande le titre à l’achat avec un cours cible de 1.800 DH, tandis que CFG Research le valorise à 1.218 DH avec une recommandation à la vente.

A l’heure où nous mettons cet article en ligne, Managem, SMI et CMT se négocient à 944 DH, 1.332 DH et 1.564 DH respectivement.

L’indice sectoriel regroupant les valeurs minières cotées a gagné, depuis de l’année 2019, 6,44% (voir graphique ci-dessous), soit la quatrième performance sectorielle de la place.

Notons que l’indice phare du marché Casablancais, le Masi, affiche une contre-performance annuelle de 3,36%.

Source: BVC
 

Page d'accueil Bourse