Séance du 01/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les principaux indices de la cote étaient en léger repli à l’issue de la séance de ce mercredi 11 mars. Le mouvement vendeur exerce toujours une pression. Selon un analyste de la place, « la baisse pourrait perdurer si le retour des acheteurs n'est pas permanent ».

Bourse de Casablanca : le mouvement vendeur exerce toujours une pression

 | LE 11-03-2020 16:40
Les principaux indices de la cote étaient en léger repli à l’issue de la séance de ce mercredi 11 mars. Le mouvement vendeur exerce toujours une pression. Selon un analyste de la place, « la baisse pourrait perdurer si le retour des acheteurs n'est pas permanent ».

A la clôture de la séance de ce mercredi 11 mars, les principaux indices de la cote ont reculé après avoir connu une volatilité accrue durant les trois avant-dernières séances.

Le MASI a reculé légèrement de 0,49%, portant sa baisse YTD à 6,84%.

Evolution du MASI

Graph MASI

Le volume échangé lors de cette séance, qui s’est situé à 221,7 millions de DH, est faible en comparaison avec les dernières séances. 

Ce volume a été drainé en grande partie par Attijariwafa bank (62,50 MDH), Maroc Telecom (37,16 MDH), Cosumar (24,84 MDH), Label’Vie (17,67 MDH) et Ciments du Maroc (17,60 MDH). 

Selon un analyste de la place, « la tendance n’est toujours pas tracée mais le marché est toujours frileux». 

La légère baisse qu’a connue le marché lors de la séance de ce mercredi « s’inscrit dans la continuité de la baisse entamée vendredi. Cette baisse a touché en grande partie les Big Cap », indique notre source.

En effet, Le FTSE CSE Morocco 15, l'indice regroupant les 15 plus grandes capitalisations du marché, a perdu 0,58%. En YTD, cet indice a lâché 7,87%.

« Le rebond enregistré lors de la séance du mardi été tiré par les investisseurs institutionnels qui sont rentrés afin de soutenir les cours. Aujourd’hui, une pression a été ressentie à la vente. Ainsi, tant que les acheteurs ne marquent pas un retour franc, la baisse pourrait perdurer», souligne notre interlocuteur.

>>> Lire aussi : Bourse de Casablanca : Bachir Tazi explique la forte volatilité du marché depuis vendredi


 

Aller à