Agma : résultat net en hausse de 8,27% en 2018

Rachida Benabdallah, PDG de Agma
| Le 1/4/2019 à 8:41

La société de courtage et de conseil en assurance et réassurance, Agma, affiche un produit d’exploitation en hausse de 3,67% à 121,4 MDH au 31 décembre 2018.

Cette hausse s’explique, selon la société, par le montant total des primes d’assurance émises au cours de l’exercice 2018 qui a connu une importante augmentation par rapport à l’exercice 2017.

Le résultat d’exploitation s’est amélioré de 5% à 60,8 MDH. 

Compte tenu de ces performances, le résultat net réalisé s’établit à 45,8 MDH contre 42,3 MDH, soit une hausse de 8,27%. La marge nette ressort ainsi en petite progression de 1,6 point, passant de 36,1% à 37,7%. 

Au vu de ces réalisations, le Conseil d’administration a décidé de proposer au vote lors de la prochaine Assemblée générale des actionnaires, qui se tiendra le 20 mai 2019, la distribution d’un dividende ordinaire de 215 DH par action, soit un total de 43 MDH, en progression de 4,9% par rapport à l’an dernier. 

Le dividende yield est de 7,16%, sur la base d’un cours de 3.002 DH.
 

lire aussi
  • A. E. Rh. | Le 29/7/2021 à 15:01

    TMSA - Marsa Maroc : Comment sera financée l'acquisition

    EXCLUSIF. L'Etat a annoncé la cession de 35% du capital de Marsa Maroc au groupe Tanger Med (Tanger Med Special Agency, dite TMSA). Une monétisation d'un actif de l'Etat qui ne dit pas son nom.
  • | Le 29/7/2021 à 14:08

    Réclamations bancaires : 826 plaintes reçues par Bank Al-Maghrib en 2020

    En 2020, 826 plaintes ont été déposées auprès de la Direction de la Supervision Bancaire et 7 sanctions disciplinaires ont été prononcées, d’après le rapport annuel de Bank Al-Maghrib.
  • | Le 29/7/2021 à 12:20

    La dette bancaire des ménages a atteint 369 milliards de DH en 2020

    Dans son rapport 2020 sur la supervision bancaire pour l’année 2020, Bank Al Maghrib souligne la hausse de l’endettement global des ménages et des entreprises non financières.
  • | Le 29/7/2021 à 12:10

    Voici comment a évolué le cadre légal et réglementaire des établissements de crédit en 2020

    Avec la crise du Covid-19, les priorités de la banque centrale ont été revues afin d’adopter le cadre légal et réglementaire au contexte de la crise. Voici les principales évolutions et les chantiers en cours.