Séance du 28/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Malgré le maintien de son CA grâce au trafic de céréales et d’aliments de bétail, Marsa Maroc affiche des résultats en recul. Avec la hausse de ses charges et le don au fonds Covid-19, son bénéfice recule de 79%.

Marsa Maroc : Bénéfices en retrait de 79% au premier semestre

 | LE 29-09-2020 
Malgré le maintien de son CA grâce au trafic de céréales et d’aliments de bétail, Marsa Maroc affiche des résultats en recul. Avec la hausse de ses charges et le don au fonds Covid-19, son bénéfice recule de 79%.

Marsa Maroc a publié ses résultats financiers du premier semestre 2020. Sur la période, la société a réussi à maintenir stable son chiffre d’affaires consolidé par rapport au S1 2019. Il s’élève à 1 454 millions de dirhams ,soit une hausse de 0,5% par rapport à la même période l’an dernier où il était de 1 447 millions de dirhams. Une légère hausse de CA malgré une baisse du trafic global de 1,9% sur la période à 18,8 MT.

Le maintien du niveau d’activité est expliqué par « la progression du trafic des vracs solides de 6% tirée par l’augmentation des trafics de céréales et aliments de bétail » précise la compagnie. Une progression qui a contribué à atténuer la baisse de chiffre d’affaires enregistrée dans les autres segments de trafic opérés par le groupe.

Malgré cela, l’excédent brut d’exploitation (EBE) de Marsa Maroc accuse une baisse de 5% sur le S1 2020. Il s’affiche à 647 millions de dirhams contre 680 millions une année auparavant. Une baisse justifiée « par une hausse de 5% des charges et une quasi-stagnation du CA sur la période ».

En plus de cela, la société annonce avoir contribué à hauteur de 300 millions de dirhams au fonds spécial de gestion de la pandémie durant le premier semestre. Un facteur qui a fortement impacté les bénéfices de Marsa Maroc qui sont en chute de 79% à 73 millions de dirhams contre 343 millions à fin juin 2019. La société souligne d’ailleurs que sans contribution au fonds, elle aurait affiché un RNPG de 280 millions de dirhams, ce qui aurait représenté une diminution de 18%.

Parallèlement, le groupe a annoncé avoir poursuivi au cours du S1 2020, les travaux du terminal à conteneurs 3 au port de Tanger Med 2, à un rythme soutenu. Cependant, Marsa Maroc annonce que « compte tenu de l’impact de la situation sanitaire, le démarrage de l’exploitation du terminal est maintenant prévu pour la fin de l’année 2020 ».

 

Aller à