Séance du 30/11/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les fonds OPCVM Obligations moyen et long terme affiche la plus forte hausse de leur indice de performance depuis le début de l’année en cours. En face, les fonds actions continuent à se dégrader.  

OPCVM : les fonds Obligations signent la meilleure performance depuis début 2020

Par M. Ett. | LE 22-09-2020 
Les fonds OPCVM Obligations moyen et long terme affiche la plus forte hausse de leur indice de performance depuis le début de l’année en cours. En face, les fonds actions continuent à se dégrader.

L’actif net total géré par les OPCVM a atteint 501,42 milliards de DH au 18 septembre 2020, dégageant ainsi une hausse de 6,56%, soit 32,14 milliards de DH d’actif additionnel depuis le début de cette année, selon les données de l’Association des sociétés de gestion et fonds d’investissement Marocains (ASFIM), relayées par LeBoursier.

Ce sont les OPCVM Contractuels qui dégagent la plus forte évolution positive de l’actif sous géré depuis le début de l’année (+26,90%) en se situant à 2,83 milliards de DH (+61 MDH). Cette hausse n’est pas significative, vu la petitesse de l’actif sous géré.

Ils sont suivis par les OPCVM monétaires. L’actif géré par cette catégorie d’OPCVM a bondi de 13,36% à 68,51 milliards de DH, gagnant ainsi 11,3 milliards de DH.

Son indice de performance n’a gagné que 1,60% depuis le début de cette année, d’après les statistiques de l’AMMC, arrêtées au 11 septembre 2020. Il se place ainsi en troisième position après les OPCVM Obligations moyen et long terme (OMLT) et Obligations court terme (OCT) qui affichent respectivement un indice de performance de 3,31% et de 2,20.

L’actif géré par ces OPCVM a augmenté de 8,48% à 300,53 milliards de DH et de 3,05% à 66,58 milliards de DH, en ordre respectif. 

Dans le détail, l’actif géré par les OPCVM OMLT s’est renforcé de 19,71 milliards de DH. Ils continuent ainsi de s’accaparer la majorité des nouveaux investissements. L'actif géré par les OCT, quant à lui, a augmenté de 7,4 milliards de DH.

Les OPCVM OMLT signent ainsi la meilleure performance enregistrée depuis le début de l’année. 

En se basant sur la valeur liquidative des fonds OPCVM au 18 septembre, la majorité des fonds OMLT affichent des performances qui tournent autour de 3%, soit au même niveau que celui affiché par l’indice de performances des OPCVM OMLT. C’est le fonds « CDG Maxi duration », géré par CDG Capital gestion, qui se démarque le plus avec une hausse de 10,36% depuis le début de l’année. Il est suivi par « Emergence Cash » (+4,52%), géré par Valoris Management, et par « CDG bonds dynamique » (+4,36%), géré par CDG Capital gestion.

Les OPCM Actions toujours dans le rouge 

Seuls les OPCVM Actions affichent une évolution dans le rouge. Leur indice de performance se situe à -12,05% au 11 septembre.

L’actif géré sous cette catégorie a reculé de 11,04% à 33,78 milliards de DH au 18 septembre 2020. En effet, les fonds actions ont perdu 5,38 milliards de DH en comparaison avec un actif de 39,16 milliards de DH observé au 31 décembre 2020. Cette contre-performance s’explique par la mauvaise passe que traverse la bourse de Casablanca suite à la panique qui a frappé le marché dès l’apparition du premier cas atteint du Covid-19 au Maroc. 

En bourse, le MASI a reculé de 16,86% pendant la période analysée. Les OPCVM ont donc mieux résisté par rapport au marché boursier

Tous les fonds actions ont vu leur valeur liquidative se dégrader. La majorité de ces fonds affiche des baisses dépassant celle de l’indice de performance de cette catégorie d’actifs ainsi que celle du MASI. La plus forte baisse est dégagée par « Irgam Stratégie » (-58,13%), géré par Irgam asset management, « Attijari Dividend fund » (-21,12%), géré par Wafa Gestion, et Ad Moroccan equity fund (-19,07%), qui est géré par Ad capital.
 

Aller à