Séance du 28/10/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Impacté par la chute des ventes et sa contribution au fonds spécial Covid-19, le résultat net de LafargeHolcim a chuté de 55% au premier semestre 2020. Des analystes de la place estiment que les réalisations du groupe témoignent de sa résilience face à la crise. 

Les analystes soulignent la résilience de LafargeHolcim Maroc après la publication de ses résultats semestriels

Par M. Ett. | LE 16-09-2020 
Impacté par la chute des ventes et sa contribution au fonds spécial Covid-19, le résultat net de LafargeHolcim a chuté de 55% au premier semestre 2020. Des analystes de la place estiment que les réalisations du groupe témoignent de sa résilience face à la crise.

LafargeHolcim Maroc a dévoilé ses résultats semestriels ce mercredi 16 septembre. Impacté par la crise sanitaire, son chiffre d’affaires a accusé un repli de 18% pour descendre à 3,18 milliards de DH.

Contacté par LeBoursier, un analyste de M.S.IN trouve que « le groupe a pu minimiser les pertes enregistrées sur le chiffre d’affaires et ce, durant une période qui a été marquée par 3 mois de confinement, causant un arrêt de plusieurs chantiers de construction. Cette résilience peut s'expliquer, entre autres, par le positionnement du groupe sur les grands chantier d'infrastructure du pays qui ont vite redémarré, notamment la construction des barrages, l'extension de la deuxième ligne du Tramway de Rabat, la construction de la tour de la BCP, etc ».

Sur le même registre, un analyste appartenant à une autre société de bourse de la place estime que « la baisse du chiffre d’affaires qui s’est limitée à 18% prouve que le groupe a pu résister dans un contexte difficile. Cela se confirme quand on voit que ses réalisations sont bien meilleures que celles des sociétés du BTP et les sociétés immobilières, qui sont les premiers clients du secteur cimentier».

Pour sa part, le résultat d’exploitation courant a baissé de 15%, en passant de 1,65 milliard de DH à 1,41 milliard de DH.

Selon la communication financière du groupe, la baisse du résultat d’exploitation courant a été limitée à 15% suite aux performances commerciales, industrielles et les efforts de maîtrise des coûts réalisés durant ce premier semestre.

Cela dit, en tenant compte de la participation de LafargeHolcim au fonds spécial pour la gestion de la pandémie du Covid-19 avec un don d’un montant de 500 millions de DH, le résultat net du premier semestre ressort en baisse de 55% à 431 millions de DH, contre 965 millions de DH une année auparavant. 

Les analystes contactés trouvent que le communiqué publié par le groupe n’apporte pas beaucoup d’explications par rapport à l’évolution de ses indicateurs. « La cimenterie indique que la baisse de ses indicateur sa été limitée grâce à la maîtrise des charges. Il faut attendre que le groupe publie ses états de synthèse pour bien analyser l’évolution de ses agrégats », commente un analyste.

Par ailleurs, le groupe indique que le marché du ciment a commencé à se redresser suite à la fin du confinement au mois de juin. « Toutefois, le niveau des ventes au second semestre continuera à être impacté par l’évolution de la crise sanitaire », anticipe-t-il.

Il annonce également que le démarrage de la nouvelle usine Agadir-Souss a été reporté au deuxième trimestre 2021 à cause du ralentissement des travaux de construction suite au confinement. 

M.S.IN maintient sa recommandation d’alléger le titre

A rappeler que M.S.IN avait publié une note de recherche - avant la publication des résultats semestriels du groupe cimentier- où elle recommandait d’alléger le titre LafargeHolcim Maroc dans les portefeuilles. Les analystes de M.S.IN maintiennent pour le moment leur recommandation vu qu’ils avaient intégré la baisse du chiffre d’affaires – annoncée dans les résultats trimestriels -dans leur prévision.

Notre deuxième interlocuteur, lui, recommande de conserver le titre dans les portefeuilles pour le moyen-terme.

Et d’expliquer : « tenant compte du niveau de cours actuel, je trouve qu’il faut conserver le titre dans les portefeuilles. LafargeHolcim reste une valeur solide, très liquide et qui a une grosse capitalisation. Elle est également une valeur qui a pu résister face à la crise, si on la compare avec les autres ».

Le titre LafargeHolcim s’échange actuellement à 1.365 DH (observé à la clôture de la séance de ce mercredi). Il affiche une baisse de 26,22% depuis le début de l’année en cours.

Evolution du cours de LafargeHolcim Maroc

Graph LafargeHolcim P

>>> Lire aussi : Ciment : M.S.IN recommande de conserver Ciment du Maroc et d'alléger LafargeHolcim Maroc

Aller à