Séance du 10/07/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le groupe souligne que les mesures prises pour lutter à la propagation de la pandémie du Covid-19 ont eu un impact direct sur l’état du trafic au niveau de l’ensemble du réseau autoroutier national qui a enregistré un repli significatif et intduit une baisse de la recette de péage.

 

Autoroutes du Maroc : le chiffre d'affaires consolidé progresse de 3% à fin mars

 | LE 29-05-2020 
Le groupe souligne que les mesures prises pour lutter à la propagation de la pandémie du Covid-19 ont eu un impact direct sur l’état du trafic au niveau de l’ensemble du réseau autoroutier national qui a enregistré un repli significatif et intduit une baisse de la recette de péage.

A fin mars 2020, le chiffre d’affaires consolidé de ADM a augmenté de 3% en glissement annuel.

Le chiffre d’affaires d’exploitation a reculé de 4% en raison de la régression du trafic en mars sur le réseau autoroutier suite à l’état d’urgence sanitaire. Cette baisse a été compensée par une hausse de 63% du chiffre d’affaires lié à l’investissement avec l’avancement des chantiers de construction.

Indicateurs d'activité consolidés

en MDH T1 2020 T1 2019
CA 836 814
Endettement 37.872 37.408

Source : ADM

Au cours du premier trimestre, 169 MDH d’investissements ont été enregistrés. Ils concernant essentiellement la première phase des travaux de triplement des tronçons de Casablanca-Berrechid et le contournement de Casablanca. 

D'autre part, les dépenses de grosses réparations nécessaires pour la maintenance du réseau, la pérennisation de l’infrastructure autoroutière (chaussée et ouvrages d’art) la sécurité et le confort du client usager, ont atteint 103 millions de dirhams à fin mars, soit une augmentation de 18% en glissement annuel, avec des réalisations de 25 km lors du premier trimestre 2020.

Ainsi, les dépenses d’investissement cumulées ont légèrement augmenté durant le premier trimestre 2020, atteignant 67.903 MDH contre 67.733 MDH à fin 2019.

Quant à l’endettement consolidé, il a quasi-stagné durant le même période. Dans ce sens, le groupe souligne mener une stratégie de gestion dynamique de sa dette depuis 2016. Cela à travers plusieurs opérations de reprofilage qui vise un total de 23 MMDH, soit 58% de la dette totale, permettant de maitriser le niveau d’endettement et d’optimiser son coût.

Aller à