Séance du 18/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le résultat net part du groupe du CIH passe au rouge au premier trimestre 2020 pour se situer à -52,8 millions de DH. Cette perte s’explique par la contribution de la banque au fonds spécial Covid-19 et par la constatation de provisions afin de prévenir les impacts de la pandémie. 

CIH Bank exceptionnellement déficitaire au premier trimestre 2020

 | LE 22-05-2020 
Le résultat net part du groupe du CIH passe au rouge au premier trimestre 2020 pour se situer à -52,8 millions de DH. Cette perte s’explique par la contribution de la banque au fonds spécial Covid-19 et par la constatation de provisions afin de prévenir les impacts de la pandémie.

Voici les principales réalisations du CIH au premier trimestre 2020 :

Indicateurs  31/03/2020 Variation 
Dépôts clientèle (En MMDH) 46 +20%
Crédits clientèle (MMDH) 55 +16%
PNB (MDH) 666 +13%
RNPG (MDH) -52,8 -185%
RNPG Pro forma (MDH) 73 +17%

Source : CIH.

Commentant ces résultats, un analyste de la place pense que « la progression à deux chiffres du PNB est remarquable ».

La hausse du PNB s’explique par la progression de l’activité commerciale, combinée à la poursuite de l’optimisation du coût des ressources, d’après la banque. En effet, la marge nette d’intérêt a augmenté de 19,8%.

Signalons que la banque a ouvert 2 agences, 2 nouveaux points de Cash et 60 nouveaux GAB chez les partenaires.

S’agissant de la perte enregistrée au premier trimestre, elle s’explique par «l’imputation intégrale des 150 millions de DH du don au fonds Covid-19 et l’approche prudentielle adoptée».

En pro forma -hors don au fonds Covid-19 et hors coût du risque prospectif induit par la pandémie-, le résultat net part du groupe s’établirait à 73,1 millions de DH, en hausse de 17,4%, d’après la communication financière de la banque.

La contribution au fonds Covid-19 représente en effet 23% du chiffre d’affaires réalisé pendant le trimestre analysé.

CIH explique aussi que « dans une approche prudentielle anticipative en matière de gestion des risques tant au niveau consolidé qu’au niveau social, le groupe CIH Bank a constaté des provisions de manière prospective afin de prévenir les impacts de la pandémie ».

Ainsi, le coût du risque consolidé s’établit à 180 millions de DH, en hausse de 68,3%, prenant en compte les impacts prévisionnels de la crise. Le taux du coût du risque est de 0,32% contre 0,19% une année auparavant.« Le CIH a décidé de comptabiliser tous les éléments ayant un impact négatif sur les réalisations de la banque au niveau du premier trimestre. La perte enregistrée va être compensée lors des prochains trimestres de cette année », estime notre interlocuteur.

 

Aller à