Séance du 27/05/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Un rapport de la Banque Mondiale sur les marchés émergents pour l'éolien offshore s'est concentré sur un certain nombre de pays dont le Maroc et a souligné le potentiel éolien offshore du Royaume. Le Maroc pourrait potentiellement vendre de l'énergie sur le marché européen.

La Banque mondiale met en évidence le potentiel éolien offshore du Maroc

 | LE 20-05-2020 
Un rapport de la Banque Mondiale sur les marchés émergents pour l'éolien offshore s'est concentré sur un certain nombre de pays dont le Maroc et a souligné le potentiel éolien offshore du Royaume. Le Maroc pourrait potentiellement vendre de l'énergie sur le marché européen.

Le rapport a expliqué que la côte ouest du pays, le long de l'océan Atlantique, est dotée d'excellentes vitesses de vent dans des eaux peu profondes et plus profondes adaptées au vent offshore.

Selon la même source, il existe deux zones bien adaptées aux fondations fixes dans les régions du sud et du centre du Maroc, avec des potentiels techniques de 11 GW pour la zone la plus au sud et de 10 GW pour la zone centrale.

Plus loin du rivage, il y a une bande d'eaux de jusqu'à 1.000 m de profondeur avec des vitesses de vent atteignant plus de 9 m/s. Ce qui conviendrait au vent offshore flottant avec un potentiel technique total de 135 GW. Du côté de la côte nord, il y a une autre bande d'eaux avec 43 GW de potentiel de vent flottant.

Le rapport de la Banque mondiale indique que des points d'accès au réseau existent à proximité des zones de développement potentiel, bien qu'un renforcement sera nécessaire pour acheminer l'électricité vers les principaux centres de demande de Rabat et de Casablanca.

La Banque mondiale souligne que la production d'énergie solaire et éolienne terrestre au Maroc s'est récemment développée. Le rapport rappelle qu'en 2014, le Maroc importait environ 90% de ses besoins énergétiques. Toutefois, du chemin reste à parcourir et l'éolien offshore doit rejoindre la file d'attente pour le déploiement des énergies renouvelables.

"L’objectif stratégique national du Maroc est d’améliorer la sécurité de l’approvisionnement en réduisant la dépendance à l’égard des importations d’énergie, notamment en augmentant l’utilisation de sources renouvelables pour la production d’électricité", indique la même source.

D'ici 2030, les sources d'énergie renouvelables devraient fournir 52% (10 GW) de la capacité totale installée.

Ainsi, le rapport indique que si le Maroc devait développer l'éolien offshore, il pourrait potentiellement vendre de l'énergie sur le marché européen, en particulier l'Espagne et le Portugal. Car ils n'ont pas encore déployé l'éolien offshore eux-mêmes, bien que les deux pays développent actuellement des plans pour le faire.

Aller à