Séance du 22/05/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Les MASI a terminé en hausse à la clôture des séances du jeudi 19 mars et du vendredi 20 mars après avoir chuté durant plusieurs jours à cause de la panique causée par la propagation du Coronavirus. Selon les analystes consultés, il s’agit d’un rebond technique. La poursuite de cette tendance haussière lors des prochaines séances n’est pas garantie. 

Bourse de Casablanca : deux séances de rebond, voici l'explication des analystes

 | LE 20-03-2020 
Les MASI a terminé en hausse à la clôture des séances du jeudi 19 mars et du vendredi 20 mars après avoir chuté durant plusieurs jours à cause de la panique causée par la propagation du Coronavirus. Selon les analystes consultés, il s’agit d’un rebond technique. La poursuite de cette tendance haussière lors des prochaines séances n’est pas garantie.

A la clôture de la séance de ce vendredi 20 mars, le MASI, principal indice de la cote casablancaise, a enregistré une hausse de 3,42%.

Ses pertes cumulées depuis le début de l’année en cours ont été ainsi ramenées à 21,05%.

Evolution du cours du MASI

Graph MASI

Pour sa part, le FTSE CSE Morocco 15, l’indice regroupant les 15 plus grosses capitalisations de la bourse, a augmenté de 3,96%. En YTD, il a perdu 22,44%.

La hausse des indices boursiers a été accompagnée d’un volume de 211,91 millions de DH, drainés en grande partie par les valeurs suivantes : 

- Attijariwafa bank (+4%) : 104,87 MDH ;

- BCP (+3,98%) : 17,32 MDH ;

- Ciments du Maroc (+3,96%) : 16,35 MDH ;

- Label’Vie (+4%) : 11,22 MDH ;

- BMCE bank (+3,98%) : 9,80 MDH ;

- Maroc Telecom (+3,97%) : 9,35 MDH ;

- Marsa Maroc (+3,99%) : 9,24 MDH.

Il s’agit de la deuxième séance haussière du marché après avoir succombé à un fort mouvement baissier causé par la panique et le manque de visibilité liés à la propagation du Coronavirus. 

Le MASI a clôturé la séance du jeudi 19 mars sur une hausse de 3,38%. 

A rappeler que l’Autorité du marché financier a réduit, mardi 17 mars, les limites des variations quotidiennes des cours.

Selon un analyste de la place, la hausse des cours observée au cours de ces deux dernières séances n’est qu’un simple « rebond technique » dû à un « léger mouvement acheteur et des ordres à la vente en léger recul ». 

Un autre analyste nous informe que « ce sont quelques institutionnels qui sont intervenus afin d’épauler les cours. Ils ne peuvent pas rester inactifs face à la chute du marché ». 

A noter que la même tendance haussière a été observée au niveau des bourses internationales. Les marchés actions ont rebondi, jeudi 19 mars, après la promesse d'un plan d'urgence de 750 milliards d'euros par la BCE ainsi qu'une annonce de Donald Trump concernant le recours à un traitement antipaludéen contre le Covid-19. 

>>> Lire aussi : Chute de la Bourse de Casablanca : Ce qu'en pensent des petits porteurs
 

Aller à