Séance du 21/02/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Mohamed Benchaâboun, ministre des finances et Aziz Rebbah, ministre de l’énergie, ont co-présidé, vendredi 24 janvier à Rabat, la cérémonie de signature de la prorogation du Contrat d’achat et de fourniture d’électricité produite par les unités 1 à 4 de la Centrale thermique de Jorf Lasfar.

Taqa Morocco : le contrat de fourniture d'électricité à l'ONEE prorogé

 | LE 24-01-2020 
Mohamed Benchaâboun, ministre des finances et Aziz Rebbah, ministre de l’énergie, ont co-présidé, vendredi 24 janvier à Rabat, la cérémonie de signature de la prorogation du Contrat d’achat et de fourniture d’électricité produite par les unités 1 à 4 de la Centrale thermique de Jorf Lasfar.

Cette prorogation de contrat a été signée par l'ONEE, représenté par son DG Abderrahim El Hafidi et Taqa Morocco, représenté par son PDG Abdedmajid Iraqui Houssaini, annonce un communiqué. 

L’opération de prorogation permettra, outre le fait de faire coïncider le terme de ce contrat avec celui des unités 5-6, de moderniser et de développer la Centrale via un investissement global dépassant 500 millions de dollars, dont un ticket d’entrée de 1,5 milliard de dirhams à verser dans l’immédiat, et de valoriser l’infrastructure de base de la Centrale en évitant des investissements additionnels coûteux, favorisant ainsi une réduction des coûts de production.

Elle permettra également de contribuer à la consolidation des capacités de production mobilisées par l’ONEE et à la sécurisation de la fourniture de l’énergie électrique dans des conditions favorables en termes de coût et de qualité de service.

A rappeler que le contrat d’achat des unités du Jorf Lasfar 1-4, conclu initialement en 1997, avait permis au Maroc de renforcer sa capacité de production et d’approvisionnement en énergie électrique.

Cette signature s'inscrit dans la stratégie du gouvernement qui vise la restructuration de certains Etablissements et Entreprises Publics à travers la refonte de leur modèle économique et le rétablissement de leur viabilité financière. 

Elle vise également à promouvoir le recours aux partenariats public-privé notamment dans le secteur de l’énergie, et à permettre aux investisseurs d’avoir une meilleure visibilité à moyen et à long terme en matière d’investissement dans ce secteur.

>>Lire aussi: Taqa Morocco : le résultat net consolidé baisse de plus de 6% au premier semestre 2019
 

Aller à