Séance du 18/09/2020

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

C’est confirmé. C’est la famille Sefrioui qui a souscrit plus que les autres actionnaires à l’opération d’augmentation de capital d’Addoha. 

Augmentation de capital d’Addoha : la famille Sefrioui souscrit à hauteur de 95%

 | LE 24-01-2020 
C’est confirmé. C’est la famille Sefrioui qui a souscrit plus que les autres actionnaires à l’opération d’augmentation de capital d’Addoha.

Comme nous l’avons anticipé, l’opération d’augmentation de capital de l’immobilière Addoha n’a pas connu un fort engouement de la part des actionnaires minoritaires.

C’est la famille Sefrioui qui a apporté la grande part du montant souscrit. Ce qui prouve le manque de confiance persistant dans la valeur.

A l’issue de cette opération, 79.994.136 actions nouvelles de valeur nominale de 10 dirhams seront émises afin de porter le capital d’Addoha à 4,02 milliards de dirhams, d’après un communiqué.

La famille Sefrioui a souscrit à hauteur de 756,51 millions de dirhams pour plus de 75 millions d’actions, soit 94,5% du montant total souscrit.

Ainsi, la part de la famille Sefrioui passe de 56,6% à 64,1%.

Le flottant est descendu à 35,2% contre 42,6% avant l’opération.

A rappeler que Anas Sefrioui, détenant 56,6% du capital du groupe Addoha, s’était engagé à participer pleinement à l’opération de telle sorte à conserver au minimum sa position actuelle au sein du capital de la société en souscrivant à titre irréductible, en partie en numéraire et par compensation de créances. Mais également à titre réductible pour absorber les nouvelles actions non absorbées par l'exercice des DPS.

La créance détenue par Anas Sefrioui sur Addoha s’élevait, avant l’opération, à 1,16 milliard de DH.

Difficile de savoir à présent si la totalité de l'apport de la famille Sefrioui dans le cadre de l'augmentation de capital s'est fait par conversion de créance. Si c’est le cas, il n’y aura pas d’injection de liquidité effective au sein de la société, il s’agira d’un simple reclassement comptable.

Selon un analyste de la place, « l’objectif d'une augmentation de capital est d’injecter de la liquidité dans la société. Mais sachant que Anas Sefrioui détient une créance sur Addoha et qu’il a annoncé qu’elle sera convertie en capital dans le cadre de cette opération, cela veut dire qu’il n’y a pas une réelle rentrée d’argent ».

A rappeler que cette opération a comme objectif de permettre au groupe d’injecter de la liquidité immédiate, de renforcer la structure des fonds propres et d’investir dans les délais de croissance et notamment en Afrique de l’Ouest. 

Cette opération, dont la période de souscription a démarré le 19 décembre, a pris fin le mercredi 8 janvier 2020.

>>> Lire aussi : 

Clôture de l’augmentation de capital d’Addoha : voici les premières observations

Augmentation de capital d’Addoha : sentiment pas très positif sur le marché

 


 

Aller à