Séance du 06/12/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Alors que le Maroc vient de boucler son emprunt international, portant sur un milliard d’euros pour une maturité de 12 ans, la possibilité d'une seconde levée de fonds à l’international en 2020 se confirme. Des sources sûres indiquent à LeBoursier qu’un nouvel emprunt "n’est pas exclu" pour l’année prochaine.

Un nouvel emprunt du Maroc à l'international "n'est pas exclu" pour 2020

 | LE 25-11-2019 
Alors que le Maroc vient de boucler son emprunt international, portant sur un milliard d’euros pour une maturité de 12 ans, la possibilité d'une seconde levée de fonds à l’international en 2020 se confirme. Des sources sûres indiquent à LeBoursier qu’un nouvel emprunt "n’est pas exclu" pour l’année prochaine.

A travers ce nouvel emprunt, le Maroc voudra continuer à récolter les fruits des conditions actuelles sur le marché européen, qui demeurent serrées et offrent des taux bas. Des conditions qui devraient persister sur le long terme selon divers analystes du marché des eurobonds.

Ceux-ci estiment par ailleurs que la demande s’oriente davantage vers le papier provenant de marchés émergents : "Le marché européen a dramatiquement changé depuis 2014 avec le développement d’une base d’investisseurs qui regarde de près les marchés émergents", indique un investisseur à un journal spécialisé.

Il ajoute: "Sur les cinq dernières années, les compagnies d’assurance et les fonds de pensions s’intéressent à l’Indonésie, au Mexique et au Maroc".

Rappelons que la dernière émission à l'international a marqué le retour du Maroc sur le marché financier international après une absence de 5 ans. Elle a connu un succès remarquable auprès des investisseurs internationaux.

"Le rendement constitue le niveau le plus bas jamais obtenu par le Maroc sur le marché international. Cette émission a bénéficié du carnet d’ordre le plus important par sa taille pour une transaction en euro du Maroc: il a dépassé 5,3 milliards d’euros au cours de la transaction avec plus de 285 investisseurs impliqués", avait indiqué le communiqué du ministère marocain des Finances.

Aller à