Séance du 06/12/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le Wydad Athletic Club (Section football) a tenu, ce dimanche 10 novembre à Casablanca, son assemblée générale ordinaire. Les adhérents du club casablancais y ont adopté les rapports moral et financier relatifs à l’exercice 2018-2019. Détails des performances financières des rouges. 

Focus : les résultats financiers du WAC 2018-2019

 | LE 12-11-2019 
Le Wydad Athletic Club (Section football) a tenu, ce dimanche 10 novembre à Casablanca, son assemblée générale ordinaire. Les adhérents du club casablancais y ont adopté les rapports moral et financier relatifs à l’exercice 2018-2019. Détails des performances financières des rouges.

5,1 MDH, c’est le résultat net dégagé par le WAC lors d’un exercice 2018-2019 marqué sportivement par le titre de champion du Maroc. Cette performance est en baisse de 25% par rapport au résultat de l’exercice précédent (6,8MDH).

En fait, le résultat d’exploitation s’est situé à 5,4MDH permettant de supporter un résultat lié aux opérations financières et exceptionnelles de 300 KDH. 

Un exercice 2017-2018 exceptionnel

Pour l’exercice 2018-2019, les produits du club se sont fixés à 85MDH en baisse de 25% par rapport à la saison précédente qui avait été marquée par des produits non récurrents.

Il s’agit notamment des primes et subventions liées à la participation du club à la coupe du monde des clubs et à la Supercoupe africaine en plus de la cession du contrat du joueur Achraf Bencherki au club saoudien d’Al Hilal. 

Ainsi, les subventions d’exploitation sont passées de 61,7MDH à 44,7MDH et les produits de cession de contrats qui s’étaient fixés à 20MDH lors de l’exercice précédent sont nuls pour 2018-2019 vu qu’aucun transfert de joueur n’a été enregistré. 

Hausse significative des produits de sponsoring

Dans le détail, les recettes de billetterie se sont fixées à 8,1MDH contre 9,6MDH lors de la saison précédente, soit une baisse de près de 16%. A ce titre, il faut signaler que la saison a été marquée par la fermeture du grand stade Mohammed V pour travaux pendant 6 mois, ce qui obligé le club à délocaliser ses matchs à Rabat (stade Moulay Abdellah) et Casablanca (stade Père Jègo).

Les produits de sponsoring et de publicité se sont, de leur côté, appréciés de près de 43% pour atteindre 17,65MDH contre 12,35MDH lors de l’exercice précédent.

Les recettes liées à l’école de football ont enregistré une augmentation de 57% pour atteindre 2,23MDH contre seulement 1,49MDH lors de la saison précédente. 

Cette situation qualifiée de « retour à la normale » est due à la fermeture de l’école de football sur la première demi saison 2017-2018 pour cause de réaménagement et remise à niveau du complexe Mohamed Benjelloun. 

Une baisse des charges en corrélation avec celle des produits

Du côté des charges, on constate une baisse de 25% qui est en parfaite corrélation avec la baisse des recettes. Les charges consolidées passent de 107MDH lors de la saison 2017-2018 à près de 80MDH lors de la saison 2018-2019. 

Ainsi, les frais de concentration et hébergement ont connu une baisse de 19% par rapport à la saison précédente passant de 6MDH à 4,9MDH pour le compte de l’exercice 2018-2019. 

Notons que les frais de concentration et hébergement au titre de l’exercice 2017-2018 incluaient ceux liés à la participation à la coupe du monde des clubs aux Emirats Arabes Unis.

L’autre baisse notable au niveau des charges a trait aux frais de voyages, déplacements et réceptions qui chutent de 33% passant de 9,9MDH en 2017-2018 à 6,6MDH lors de la saison 2018-2019.

L’explication est encore à rechercher du côté de la participation du WAC au mondial des clubs aux Emirats en décembre 2017. A l’occasion, le club avait loué un avion privé pour le déplacement auprès de Ettihad Air pour une enveloppe de 2,1MDH.

In fine, le WAC réalise des performances financières appréciables et ce même si l'évolution est négative car l'exercice précédent fût exceptionnel aussi bien d'un point de vue sportif que comptable. 

 

Aller à