Tableau de bord

le 14/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Au terme du premier semestre 2019, le secteur de l’agroalimentaire perd environ 262 millions de dirhams de bénéfices. Cette chute est principalement imputée à la baisse de l'activité de Centrale Danone qui a du mal a regagner ses parts de marché après le boycott et à Cosumar dont les résultats sont affectés par un contrôle fiscal.

Les bénéfices du secteur agroalimentaire plongent à fin juin 2019

Par Imane Boujnane | LE 03-10-2019 
Au terme du premier semestre 2019, le secteur de l’agroalimentaire perd environ 262 millions de dirhams de bénéfices. Cette chute est principalement imputée à la baisse de l'activité de Centrale Danone qui a du mal a regagner ses parts de marché après le boycott et à Cosumar dont les résultats sont affectés par un contrôle fiscal.

Le secteur agroalimentaire et connu pour être défensif et anti-cyclique. Et pourtant, ses indicateurs financiers ont chuté au terme du premier semestre 2019. En effet, le chiffre d’affaires sectoriel baisse de 317 millions de dirhams, le résultat opérationnel de 197 millions de dirhams et les bénéfices de 262 millions.

Le tableau ci dessous affiche les principaux indicateurs financiers des sociétés du secteur à fin juin 2019:

Variation des indicateurs financiers à fin juin 2019

 
Sociétés CA en MDH Variation CA RE Variation RE RNPG Var RNPG
Cosumar 4.104,3 +8,39% 691,4 +0,3% 407 -17,12%
Lesieur Cristal 1.943 -12,36% 121 -12,95% 89 +2,3%
Mutandis 683,71 +6,44% 66,71 +9,04% 37,33 +25,61%
Unimer 664,48 -4,97% 23,13 -54,05% 8,43 -63,44%
Centrale Danone 2.242 -14,36% -241 -197,53% -289 -151,3%
Dari Couspate 286 +3,16% 44,43 +0,8% 33,53 +4,42%
Total Secteur 9.923,51 -3,1% 705,67 -21,8% 286,29 -47,8%

Source : Résultats S1 2019, Elaboré par LeBoursier

En termes de bénéfices, 3 sociétés sur 6 contribuent positivement à la croissance du secteur, l'autre moitié le tire vers le bas :

Centrale Danone (-174 millions de bénéfices)

"Cette chute des réalisations du secteur agroalimentaire est principalement liée à Centrale Danone", nous affirme un analyste de la place.

Depuis le boycott, Centrale Danone a des difficultés à regagner ses parts de marché, ce qui explique la baisse de 12,36% de son chiffre d’affaires à fin juin 2019.

Centrale Danone est la seule société du secteur enregistrant un déficit à fin juin 2019, son RNPG a chuté de 151,3% à -289 millions de dirhams et son résultat d'exploitation de 197,53%.

Cosumar (-84 millions de bénéfices)

Les bénéfices de Cosumar ont également baissé de 84 millions de dirhams à cause d’un contrôle fiscal. Toutefois, son chiffre d'affaires et son résultat d'exploitation ont augmenté de 8,39% et 0,3%.

Unimer (-15,5 millions de bénéfices)

Du côté d’Unimer, tous les indicateurs financiers ont baissé. Le recul du chiffre d'affaires de 5% est causé par la faible activité des bâteaux de pêche ainsi que l’arrêt simultané de deux bateaux durant le premier semestre 2019 contre aucun arrêt une année auparavant. Son résultat d'exploitation et son RNPG ont chuté respectivement de 54% et 63,44% durant la même période.

En face, Mutandis et Dari Couspate se distinguent par la hausse de leurs indicateurs financiers. Quant à Lesieur, elle affiche des résultats mitigés.

Mutandis (+ 8 millions de bénéfices)

Dans un communiqué, Mutandis impute sa performance à "la hausse des volumes, dans un environnement de prix relativement stable". La croissance de 16% de l'activité "Détergeants" est favorisée par ses marques (Magix, Maxis) qui continuent à progresser "plus vite que le marché marocain". Le segment des bouteilles alimentaires a également enregistré une hausse de 12% grâce à "la croissance des volumes et un mix produit favorable". D'une autre part, son résultat d'exploitation et ses bénéfices augmentent de respectivement 9% et 25% à fin juin 2019.

Lesieur Cristal ( +2 millions de bénéfices)

La baisse de l'activité de 12% de Lesieur Cristal à fin juin 2019 est expliquée par la baisse des cours des huiles brutes."Cette évolution est due à la baisse des prix de vente, en répercussion de la baisse des cours d'achat des huiles de table et d'olive", a expliqué la société dans sa communication financière. Le prix de l'huile de Soja a baissé de 13% par rapport à 2018. Le prix de l’huile d’olive a également chuté de (-40%) à cause d'une surproduction.

Le résultat d'exploitation de Lesieur Cristal a également baissé de 12,95% au premier semestre 2019. Selon le groupe, ce retrait est en lien avec le « recul des exportations d’huile de table et à la baisse de la marge de l’huile d’olive ». Toutefois, ses bénéfices s'améliorent légèrement 2,3% durant la même période à 2 millions de dirhams.

Dari Couspate ( +1,5 millions de bénéfices)

Dari Couspate affiche des indicateurs financiers en hausse. Son chiffres d'affaires, résultat d'exploitation et bénéfices ont légèrement augmenté de respectivement 3%, 0,8% et 4%. « Cette croissance est portée principalement par la progression des volumes et une dynamique commerciale et marketing soutenue par de nouvelles campagnes publicitaires » explique la société dans un communiqué. 

Page d'accueil Actus