Tableau de bord

le 14/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Deux annonces à retenir de la sortie du PDG de BMCE Bank of Africa : l’arrivée du britannique CDC est imminente et le numéro deux de la banque, Brahim Touimi Benjelloun ne partira pas.

Othman Benjelloun : l’entrée de CDC dans le capital de BMCE sera validée par les autorités mi-octobre

Mehdi Michbal | LE 30-09-2019 
Deux annonces à retenir de la sortie du PDG de BMCE Bank of Africa : l’arrivée du britannique CDC est imminente et le numéro deux de la banque, Brahim Touimi Benjelloun ne partira pas.

Dans une brève allocution prononcée à l’occasion de la présentation des résultats semestriels de son groupe bancaire, Othman Benjelloun s’est dit satisfait du closing de la première phase de la recapitalisation de BMCE Bank, qui s’est soldée par une augmentation de capital de plus de 1,7 milliard de dirhams.

Celle-ci a été réalisée par apport en numéraire des actionnaires actuels et par conversion des dividendes de 2018.

La deuxième phase de ce plan de renforcement des fonds propres qui consiste elle en l’entrée d’un nouvel actionnaire étranger, le groupe britannique CDC, est également sur les bons rails.

Approuvée par la dernière assemblée des actionnaires de la banque, l’opération devra obtenir le visa des autorités du marché vers la mi-octobre, a annoncé Othman Benjelloun. Elle se matérialisera par l’apport de près de 2 milliards de dirhams.

Ces deux levées s’inscrivent dans un méga plan de recapitalisation de la banque, qui servira comme le rappelle Benjelloun à financer les ambitions du groupe au Maroc et à l’international tout en tenant en compte les implications du resserrement des règles prudentielles exigées par Bank Al-Maghrib.

La dernière phase de ce plan consistera, comme révélé par Le Boursier en mars dernier en une augmentation de capital réservée au personnel. Othman Benjelloun n’en a pas encore annoncé les contours, préférant comme nous le disent nos sources que l’opération soit d’abord annoncée aux premiers concernés, les salariés du groupe.

"Si Brahim est toujours  mes côtés"

Cette allocution a été l’occasion pour Othman Benjelloun de démentir le départ de son bras droit et numéro 2 de la banque, Brahim Touimi Benjelloun. Un départ annoncé jeudi dernier par la lettre parisienne Maghreb Confidentiel.

"Une information fallacieuse", a déclaré Othman Benjelloun.

"Voici près d’un quart de siècle que Si Brahim Touimi Benjelloun travaille à mes côtés. C’est d’abord une relation de cofinance et d’affection qui nous lie. Si Brahim jouit de cette même considération de la part de nos clients, des médias et de nos partenaires au Maroc et à l’étranger. Si Brahim est toujours à mes côtés".

BMCE renoue avec la croissance en 2019

Côté résultats, il faut noter que la banque a renoué avec la croissance au premier semestre de l’année.

Après la stagnation des revenus et la baisse des bénéfices accusée en 2018, BMCE porte son PNB à fin juin 2019 à 6,9 milliards de dirhams pour une progression de 7,37%.

Son RNPG croît de 4,4% à 1,17 milliard de dirhams. Une tendance qui sera confirmée sur toute l’année, promet Othman Benjelloun.

Les résultats détaillés de la banque à fin juin 2019 sont ici.

 

 

 

 

 

 

Page d'accueil Actus