Tableau de bord

le 14/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Le chiffre d’affaires de l’immobilière Addoha affiche une baisse de plus de 21% au premier semestre 2019 suite à une reconfiguration de la production du groupe.

Addoha : le RNPG baisse de 8,85% au premier semestre 2019

 | LE 30-09-2019 
Le chiffre d’affaires de l’immobilière Addoha affiche une baisse de plus de 21% au premier semestre 2019 suite à une reconfiguration de la production du groupe.

Voici les principaux indicateurs financiers consolidés d’Addoha au titre du premier semestre 2019 :

Source : Données : Addoha. Elaboré par LeBoursier.

Selon la communication financière du groupe, le chiffre d’affaires recule suite à une reconfiguration de la production du groupe qui a été opérée au cours du premier semestre 2019.

Le résultat d'exploitation ressort en baisse de 8,17% à cause, d'une part, de la maîtrise des coûts opérationnels et non opérationnelsde, et, d'autre part, la hausse des amortissements et provisions d'exploitation qui sont passés de 15 millions de DH à 179 millions de DH. 

En tous les cas, la marge opérationnelle s'est améliorée de 1,3 pt à 22,5%.

Les frais financiers ont baissé de 14% en comparaison avec la même période de l'année précédente. Par conséquent, le résultat financier enregistre une hausse de 140%.

Pour sa part, la hausse du résultat net consolidé est liée au « pilotage prudent du groupe, en parallèle au ciblage des projets à forte valeur ajoutée », explique Addoha.

L’endettement global continue de baisser 

Le groupe indique qu’il a maintenu le cap de la génération d’un cash-flow positif. Ainsi, l’endettement global continue de baisser, s’établissant à 5,49 milliards de DH, en baisse de 217 millions de DH par rapport à fin 2018, et ce malgré une hausse de la dette en Afrique de l’Ouest de 112 millions de DH.

Le gearing du groupe ressort en amélioration de 2 points par rapport à fin 2018 et s’établit à 32%.

Les stocks de produits finis ont baissé de près de 620 millions de DH, contribuant ainsi à l’optimisation du cycle de cash-flow positif dans lequel le groupe s’est engagé depuis près de 5 ans. 

Les capitaux propres se consolident à 11,5 milliards de DH, en hausse de 345 millions de DH par rapport au 31 décembre.

Page d'accueil Actus