Séance du 06/12/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Le groupe Crédit Agricole du Maroc affiche une bonne performance au titre du premier semestre 2019. Le le PNB et le RNPG ont gagné 5% en comparaison avec la même période de l’année précédente.

 

Crédit Agricole : les bénéfices en hausse de 5% au premier semestre 2019

 | LE 27-09-2019 
Le groupe Crédit Agricole du Maroc affiche une bonne performance au titre du premier semestre 2019. Le le PNB et le RNPG ont gagné 5% en comparaison avec la même période de l’année précédente.

Voici les principaux indicateurs financiers du groupe Crédit Agricole du Maroc au premier semestre 2019 :

Source : Données : Crédit Agricole du Maroc. Elaboré par Leboursier.

Pendant la période analysée, le groupe a porté l’encours des crédits accordés à la clientèle à 83,7 milliards de DH, marquant ainsi une progression de 2,4% par rapport à fin décembre 2018.

« Cette évolution est essentiellement liée à celle des avances FDA [Fonds de développement agricole, ndlr] et à celle des crédits à l’habitat aux particuliers », commente le groupe.

L’encours de l’épargne mobilisée a, quant à lui, progressé de 2,3%, atteignant ainsi 84 milliards de DH au terme du premier semestre contre 82 milliards de DH à fin 2018.

La progression du PNB du groupe est liée principalement à la hausse de la marge d’intermédiation et du résultat des activités de marché.

Pour sa part, la marge sur commissions ressort en hausse de 2%, portée par les performances réalisées en matière de recrutement de la clientèle.

Crédit Agricole du Maroc a renforcé la couverture des créances en souffrance par des provisions, portant ainsi le taux de couverture à plus de 70% et confirmant la politique prudente du groupe en termes d’anticipation des risques.

A fin juin 2019, les provisions pour risques généraux se sont établies à 1 milliard de DH au niveau des comptes sociaux, soit 1,4% de l’encours sain des crédits à la clientèle.

Malgré cela, le résultat net consolidé s’affiche en hausse. 

Par ailleurs, le groupe a augmenté ses fonds propres réglementaires de 7% pendant la période retenue, atteignant ainsi 11 milliards de DH contre 10,3 milliards de DH une année auparavant. 

Il indique à ce titre le Conseil de surveillance du 18 juillet 2019 a entériné le Plan d’Action spécifique pour le renforcement de son Tier One.

Aller à