Séance du 06/12/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Impactés par la baisse des cours internationaux des produits pétroliers, les bénéfices de Total Maroc s'enfoncent au premier semestre 2019. Les Commissaires aux comptes soulignent un contrôle fiscal dont la société a fait l’objet en 2018.

Total Maroc : le bénéfice plonge de 38% à fin juin 2019

 | LE 27-09-2019 
Impactés par la baisse des cours internationaux des produits pétroliers, les bénéfices de Total Maroc s'enfoncent au premier semestre 2019. Les Commissaires aux comptes soulignent un contrôle fiscal dont la société a fait l’objet en 2018.

Voici les principaux indicateurs financiers consolidés de Total Maroc au titre du premier semestre 2019 :

Source : Données : Total Maroc. Elaboré par LeBoursier.

Malgré la légère progression du chiffre d’affaires pendant la période analysée, le groupe souligne que les marges ont été impactées par l’évolution à la baisse des cours internationaux des produits pétroliers, qui a entrainé un effet de stock négatif au 30 juin 2019 contre un effet positif à la même période en 2018.

Comme annoncé auparavant, le résultat net de Total Maroc ressort en forte baisse au premier semestre 2019.

Le groupe trouve que ce niveau de résultats, « atteint malgré le repli des marges, reflète les fondamentaux solides de notre activité ». Ces fondamentaux sont portés par :

> La dynamique des ventes du carburant résultant des ouvertures de 2018 (14 stations) et du premier semestre 2019 (6 stations), portant le réseau de stations-service à 325 points de vente actifs au 30 juin 2019 ;

> La croissance des ventes de lubrifiants, s’appuyant sur une offre innovante et une gamme complète de produits et services répondant aux standards internationaux ;

> La forte progression de l’activité Aviation ;

> Le développement continu des produits, concepts et services à forte valeurs ajoutée (Total Excellium, Total Card, Total Wash, Hard Auto, Carglass, Total Quartz Auto Service, Starbucks, Tacos de Lyon,…) ;

> La poursuite du déploiement de la nouvelle identité visuelle des stations-service Total (308 stations aux nouvelles couleurs à fin juin 2019).

Les CAC attirent l’attention sur un contrôle fiscal 

Les Commissaires aux comptes (CAC) de Total Maroc attirent l’attention sur l’information donnée dans l’état annexe « Etat des passifs éventuels » qui fait état d’un contrôle fiscal dont la société a fait l’objet au cours de l’exercice 2018 et portant sur la taxe sur la valeur ajoutée, l’impôt sur le résultat ainsi que l’impôt sur les revenus pour la période 2014 à 2017.

«La société Total Maroc a fait l’objet au cours de l’exercice 2018 d’un contrôle fiscal au titre des années 2014,2015,2016 et 2017, portant sur la TVA, l’IS et l’IR et a reçu la première notification de l’administration fiscale le 20 décembre 2018 et la deuxième notification le 22 février 2019. Total Maroc a rejeté la majorité des chefs de redressements et a demandé le passage devant la commission nationale du recours fiscal. Total Maroc a apprécié le risque fiscal lié à ce contrôle selon ses meilleures estimations», peut-on lire sur le rapport de Total Maroc.

Aller à