Séance du 06/12/2019

Indices

MASI
MADEX

MASI Pts

Les plus fortes variations

medias24

Pour l’année en cours, le groupe bancaire anticipe une hausse de 5,1% du PNB consolidé à 2,36 milliards de dirhams et un recul de 20,7% du résultat net à 325 millions de dirhams. Côté investissement, CIH Bank prévoit d’injecter cette année une enveloppe 459 millions de dirhams.

CIH Bank prévoit une baisse de 20,7% de ses bénéfices en 2019

Par A.L | LE 31-07-2019 
Pour l’année en cours, le groupe bancaire anticipe une hausse de 5,1% du PNB consolidé à 2,36 milliards de dirhams et un recul de 20,7% du résultat net à 325 millions de dirhams. Côté investissement, CIH Bank prévoit d’injecter cette année une enveloppe 459 millions de dirhams.

A l’occasion de l’augmentation de son capital, CIH Bank vient de délivrer son programme d’investissement ainsi que ses prévisions financières pour l’année 2019.

A fin décembre 2018, CIH Bank a réalisé un investissement de 416 millions de dirhams, un montant en baisse par rapport aux prévisions annuelles, lit-on sur le prospectus de la banque.

Concernant 2019, CIH Bank prévoit un investissement de 459 millions de dirhams, ventilé en 238 millions pour la logistique et 221 millions en Informatique et systèmes d’informations.

Le programme d’investissement se présente comme suit :

Les objectifs de résultat pour 2019 se déclinent comme suit :

Source: CIH

Le PNB consolidé estimé serait de 2,36 milliards de dirhams à fin 2019, en progression de 5,1% par rapport à 2018.

Pour sa part, le résultat net estimé serait de 325 millions de dirhams, soit une diminution de 20,7% comparé à 2018.

Selon le groupe bancaire, les hypothèses permettant d’aboutir aux estimations du PNB consolidé et du résultat net à fin 2019 sont les suivantes:

> Evolution de l’activité de +10 % au niveau des engagements ;

> Evolution des ressources de +15 % pour la partie ressources clientèle ;

> Maintien du taux de créances en souffrances consolidé à 8,31% ainsi que d'un taux de couverture à 45,44% 

> Taux du coût du risque estimé à 34 Pbs avec maintien de l’effort de couverture des créances dans une optique de prudence ; 

> Baisse mécanique des encours de CREDILOG 3 et CREDILOG 4 à hauteur de 24% par an (tendance observée sur 2018).

Pour rappel, le PNB consolidé s’établit à 2,25 milliards de dirhams à fin 2018, en quasi-stagnation par rapport aux estimations annuelles. Le résultat net s’élève à 409 millions, en retrait de 20,2% par rapport aux estimations en raison principalement de la rubrique coût du risque. 

En effet, cet écart est expliqué, par la banque, par:

- le déploiement de la norme IFRS 9 avec un provisionnement dès l’origination des crédits (Bucket 1) et la mise en place de règles accélérant le déclassement en Bucket 2 ; 

- la volonté de la banque d’accélérer le déclassement de certains dossiers dans une logique de recouvrement par voie judiciaire de créances largement couvertes par les garanties ; 

-le report des réalisations de récupération de certains dossiers historiques à 2019 et 2020 suite au retard induit par les procédures judiciaires ;

Ainsi, la combinaison de ces facteurs a engendré une hausse de la charge du risque au titre de l’exercice 2018 pour atteindre -220 millions de dirhams contre -97 millions projeté par la banque.

 

Aller à