Tableau de bord

le 23/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

Le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom a baissé de 0,5% au premier semestre 2019, tandis que le résultat net part du groupe a progressé de 0,7%. Ajustés des variations de cours de change et de certains éléments exceptionnels, ces indicateurs affichent une légère amélioration.

Maroc Telecom : stagnation des résultats au 1er semestre 2019

Par M. Ett. | LE 22-07-2019 
Le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom a baissé de 0,5% au premier semestre 2019, tandis que le résultat net part du groupe a progressé de 0,7%. Ajustés des variations de cours de change et de certains éléments exceptionnels, ces indicateurs affichent une légère amélioration.

Le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom réel publié au titre du premier semestre 2019 affiche une petite baisse de 0,52% à 17,84 milliards de DH contre 17,93 MMDH à la même période de l’année dernière.

Le chiffre d’affaires ajusté ressort lui en légère hausse de 0,8%.

La différence entre le chiffre d’affaires réel publié et le chiffre d’affaires ajusté tient compte du maintien d’un taux de change constant MAD/Ouguiya/Franc CFA.

Le groupe explique cette évolution du chiffre d'affaires par la croissance des activités au Maroc, qui compense l’impact défavorable de la baisse des terminaisons d’appel Mobile et du revenu entrant international dans les filiales.

L’activité de Maroc Telecom a été soutenue par la hausse du parc global, soit de 3,9% par rapport à la même période de l’an dernier, à près de 63 millions de clients. Cette progression est liée aussi bien à la hausse des parcs Mobile et Fixe au Maroc (+3,2% et 3,6% respectivement), qu’à la hausse des parcs Mobile des filiales (+4,1%).

Pour sa part, le résultat opérationnel avant amortissements (EBITDA) publié a augmenté de 6,2% à 9,40 MMDH contre 8,86 MMDH.

Selon la communication financière du groupe, cette hausse est liée à la politique d’optimisation des coûts ayant permis une baisse des charges opérationnelles et à l’impact favorable de la baisse de tarifs de terminaison d’appel Mobile dans les filiales.

En ajusté, cet indicateur dégage une hausse de 5,1%. La différence s’explique par la neutralisation de l’impact de l’application de la norme IFRS16.

Des bénéfices en quasi-stagnation

Le résultat net publié est également en stagnation : il a évolué de +0,23% à 3,48 MMDH contre 3,47 MMDH une année auparavant. 

Pour sa part, le résultat net publié part du groupe dégage une petite hausse de 0,7% à 3,02 MMDH contre 3 MMDH pendant la même période de l’année précédente. 

En ajusté, le résultat net et le résultat net part du groupe affichent des variations respectives de +0,5% et de 1%. A base comparable, ces deux indicateurs enregistrent des hausses respectives de 1,5% et de 1,8%, « soutenus par la bonne performance des activités au Maroc », commente le groupe.

La base comparable illustre la neutralisation de l’impact de l’application de la norme IFRS16.

Passage des indicateurs financiers ajustés aux indicateurs financiers publiés 

Source : Maroc Telecom 

Les perspectives 2019 sont maintenues

L’opérateur téléphonique indique au niveau de sa communication financière que sur la base des évolutions récentes du marché et dans la mesure où aucun nouvel événement exceptionnel majeur ne viendrait perturber l’activité du groupe, les prévisions pour l’année 2019 sont maintenues, à périmètre et change constants et hors impact IFRS 16.

Voici les prévisions pour l'ensemble de n'exercice 2019 :

> Un chiffre d’affaires stable ;

> Un EBITDA stable ;

> Un CAPEX d’environ 15% du chiffre d’affaires (hors fréquences et licences).
 

Page d'accueil Actus