Tableau de bord

le 18/10/2019
MASI
MADEX

MASI Pts

medias24

En dépit de la légère hausse de son chiffre d’affaires, Sonasid a vu son RNPG chuter de plus de 70% à cause, entre autres, de la hausse des prix des matières premières et des coûts des intrants. La société décide malgré tout de distribuer un dividende après trois exercices sans rémunération des actionnaires 

Sonasid : bénéfice en chute de plus de 70% à fin 2018

 | LE 25-03-2019 
En dépit de la légère hausse de son chiffre d’affaires, Sonasid a vu son RNPG chuter de plus de 70% à cause, entre autres, de la hausse des prix des matières premières et des coûts des intrants. La société décide malgré tout de distribuer un dividende après trois exercices sans rémunération des actionnaires

Le chiffre d’affaires consolidé de Sonasid s’élève à 3,83 MMDH en 2018 contre 3,71 MMDH au titre de l’exercice 2017, marquant ainsi une progression de 3,1%.

Malgré cette légère appréciation du chiffre d’affaires, le résultat net part du groupe a enregistré une chute de plus de 70% pour se situer à 13 MDH contre 44 MDH une année auparavant.

Selon la communication financière du groupe, la hausse des prix des matières premières et des coûts des intrants et la prise en compte de quelques éléments exceptionnels, notamment une provision non courante pour litige, ont pesé sur le résultat de Sonasid.

La société explique que les hausses marquées des prix des intrants sur le marché international (électrodes en particulier) ont sensiblement impacté les coûts de production des aciéries électriques en 2018.

La surcapacité importante de l’industrie sidérurgique au Maroc, dans un marché en retrait, et la dégradation du contexte international au cours du deuxième semestre 2018, n’ont pas permis la répercussion de la hausse des prix des intrants sur les prix de vente.

A l’international, l’alignement de plusieurs grands marchés sur la mesure de protection, à hauteur de 25%, mise en application par les États-Unis a été, en particulier, à l’origine d’une plus grande offre d’exportation sur les marchés ne bénéficiant pas d’une telle mesure et d’une pression plus importante sur les prix intérieurs de ces marchés. 

‘’Sonasid a partiellement atténué ces effets grâce à une amélioration significative de ses performances industrielles et de sa part de marché’’, souligne la société.

En dépit de la régression du RNPG, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée Générale la distribution d’un dividende de 12,90 DH par action au titre de l’exercice 2018. 

A rappeler que la société n’a pas rémunéré ses actionnaires depuis 2014 (voir tableau ci-dessous).


Source : La bourse de Casablanca 

Page d'accueil Actus